Liban : la mort d’Alaa Abou Fakhr, tué par un militaire, rend la situation dramatique et explosive

L’homme, père de trois enfants, a été tué par balle au sud de Beyrouth alors que les contestataires coupaient plusieurs routes à travers le Liban, après des déclaration du président Michel Aoun qui ont attisé leur colère.

Noter la qualité du post

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de