Liban : une banque lance le prêt « NIP/TUCK »

La First National Bank propose à ses clients de leur prêter de l’argent pour réaliser leurs opérations de chirurgie esthétique. Le nom de ce prêt ? Le crédit « NIP/TUCK » !!

Résultat : 200 appels téléphoniques par jour. «La beauté n’est plus un luxe», peut-on lire sur les publicités placardées dans tout le Liban, montrant une pulpeuse blonde aux yeux bleus.

Cet argumentaire, digne de la célèbre série américaine «Nip/Tuck», est celui de la First National Bank qui vient de lancer dans le pays le tout premier «Prêt chirurgie esthétique», pour «avoir la vie dont on a toujours rêvé». Concrètement, la banque s’engage à prêter entre 1.000 et 5.000 dollars sur deux ans. Pour y souscrire, il faut avoir moins de 64 ans, être salarié ou libéral et toucher l’équivalent d’au moins 600$ par mois, soit l’équivalent du salaire moyen. «Les statistiques montrent qu’il y a une demande en hausse dans ce domaine», se réjouit un responsable marketing de la banque.

Et les chiffres sont là : plus de 200 appels par jour pour des souscriptions, dès le début de la campagne de publicité. «Miroir, miroir…». Parmi les interventions les plus demandées, c’est la rhinoplastie (opération du nez) qui remporte tous les suffrages. Viennent ensuite les liposucions, les injections de Botox. Les implants mammaires connaissent aussi un succès croissant, en particulier à l’approche de l’été, selon des médecins interrogés par le Daily Star.

Source : http://www.lefigaro.fr

N.B : Le Pays arabe où la chirurgie esthétique est pratiquée en masse est le Liban. C’est ce qui a valu à ce pays le surnom de Brésil du Moyen-Orient, le Brésil étant le pays où les femmes sont les plus coquettes : 86% d’entre elles déclarent faire beaucoup d’efforts pour améliorer leur look, contre une moyenne mondiale de 67%. De plus, 50% des Brésiliennes seraient prêtes à recourir à la chirugie esthétique ! « Au Liban, la beauté est primordiale, tu dois passer sur le billard, autrement, tu n’es pas à la mode ! » explique Elise Kassas, une Libanaise mère de trois garçons.  »Les femmes dépensent tout ce qu’elles ont pour être les plus belles. Le pire, c’est qu’à la fin, on se ressemble toutes ! Mêmes nez, mêmes bouches, même seins ».

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments