L’opération militaire de libération des deux otages français au Burkina Faso visait-elle en fait à libérer des agents de la CIA ?

C’est la nouvelle hypothèse (farfelue ?) qui tourne sur les réseaux sociaux.

En effet, l’otage américaine qui a été libérée au cours de l’opération en même temps que les deux otages français serait allée directement à l’ambassade américaine. Son nom n’aurait jamais été divulgué.

La voici, serait-elle réellement une agent de la CIA ? Très difficile à croire.

Pourtant, beaucoup commencent à croire à cette version :

Ce qui est sûr, c’est que l’intervention hyper rapide et coûteuse en vies humaines des forces françaises dans ce dossier interroge beaucoup de spécialistes :

Le reste de l'actu sur EVO


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *