L’Union européenne et les multinationales pharmaceutiques INTERDISENT la Planète Terre (2011)

Informations :
Voix : Christelle
De : Collectif pour la Défense de la Médecine Naturelle
Titre original : Guérison défendue
Site : http://www.defensemedecinenaturelle.eu/
Pétition : http://www.defensemedecinenaturelle.eu/signerlapetition.php
Vidéo : http://www.defensemedecinenaturelle.eu/img/Guerisoninterdite.flv
Mail : securite@defensemedecinenaturelle.eu
Avec : http://www.anh-europe.org/
Avec : http://www.benefyt.eu/
Télécharger la vidéo : http://www.megaupload.com/?d=KVBLK2BI
ou
http://www.zshare.net/video/8790996084620653/

Madame, Monsieur,

Imaginez votre enfant ou votre conjoint gravement malade…
Il existe un remède naturel et sans danger ni effets secondaires, qui pourrait peut-être le guérir…
Mais l’Union Européenne vous interdit de l’utiliser.

Au contraire, les autorités vous obligent à lui administrer des médicaments chimiques aux effets secondaires potentiellement gravissimes.
Vous n’avez aucun choix
Ce cauchemar absurde, c’est une réalité imminente qui menace l’Europe et tout ses habitants, vous et moi y compris.
Après des années de lobbying, les multinationales pharmaceutiques sont en train de parvenir à leur but.
Une directive draconnienne de l’Union Européenne est sur le point (2011) de nous interdire de nombreux remèdes médicinaux à base de plantes

utilisées depuis des milliers d’années et sans les effets secondaires des médicaments modernes issus de la pétrochimie.
Des centaines de plantes européennes sont concernées mais également toutes les plantes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) et toutes

celles de l’Ayurveda (médecine indienne) !

Il s’agit de la directive THMPD (Traditional Health Medical Products Directive), qui doit entrer en vigueur le 30 avril 2011.

C’est une offensive sans précédent contre notre droit de nous soigner autrement.
Et le but est extrèmement clair : sécuriser des milliards d’euros de profits pour l’industrie pharmaceutique, pour les années à venir, en

obligeant les malades à recourir à leurs médicaments, faute d’alternative.

Mais il y a un espoir, une association très organisée et très active au niveau européen, the Alliance for Natural Health (l’alliance pour la

santé naturelle), ANH est en train de déposer un recours.
Elle est soutenue par la European Benfyt Foundation (EFB) dans sa démarche.
(…)

Il est possible qu’elle parvienne à faire comdamner l’Union Européenne pour abus de pouvoir.
Cela permettrait de stopper la mise en application de cette directive.
Le problème, c’est qu’aucune initiative populaire de grande ampleur, aucun grand mouvement de citoyens européens ne s’est formé pour apporter

son soutien à l’ANH.
C’est pourquoi des patients, des citoyens ont décidés de former un Collectif de solidarité et nous faisons appel à vous de toute urgence.

Je m’appele Christelle et je fais moi même parti de ce collectif.

Je me permets de vous demander : faites maintenant un geste symbolique fort en signant la pétition contre la nouvelle directive européenne,

et pour la défense de la santé naturelle en Europe, en soutien à l’ANH.
Nous avons besoin de centaines de milliers de signatures pour contrer la directive THMPD.
(…)

La directive THMPD aussi appelée Directive 2004/24/EC de l’Union Européenne, impose une nouvelle procédure d’agrément pour les préparations

thérapeutiques à base de plantes.
Toutes ces préparations y compris celle d’un usage courant depuis des milliers d’années, devront suivre une procédure d’agrément similaire à

celles des médicaments à compter du 30 avril 2011.
Autrement dit, les fabricants devront fournir des rapports d’experts, des études, des dossiers qui coûtent des fortunes.
On parle de 105000 à 180000 euros par plante.
Le problème, c’est que producteurs d’herbes médicinales n’ont absolument pas les moyens des multinationales pharmaceutiques.
La plupart ramassent les plantes dans la nature à l’état sauvage ! de façon artisanale !
Cette directive revient donc de facto à euthanasier un pan principal des médecines douces basées sur les plantes : phytothérapie,

herboristerie, plus l’intégralité des traditions chnoises, indiennes, amazoniennes et africaines accessibles aujourd’hui sur le sol européen.

L’Europe a déjà fait exactement la même chose avec les compléments alimentaires en 2006.
Une nouvelle procédure d’agrément avait été créée par l’Agence Européennes des Aliments (EFSA).
La député européenne Michelle Rivasi a témoigné du résultat le 14 décembre 2010.
« A ce jour, plus de 95% des dossiers d’allégations déposés pour des produits à base de plantes ont reçu un avis négatif de l’EFSA. »
« Trop rigoureuse ou calquée sur des procédures propres aux médicaments, l’EFSA prend sa décision sur très peu de données et rejette des

allégations pourtant déjà autorisées dans plusieurs pays européens. »
Il n’y a aucun doute que la même chose va se produire pour les plantes médicinales.

Non seulement ce sera la fin de milliers de plantes européennes, chinoises et ayurvédiques en Europe, mais « seront jetés dans l’illégalité

des multitudes de remèdes créoles, berrichons, tibétains, nigériens ou cévenols » qui ne justifieront pas des « éléments bibliographiques

appropriés », selon l’expert herboriste Thierry Thévenin.

Le timing de cette directive ne doit rien au hasard. Il y a urgence en effet.

L’industrie pharmaceutique a besoin de cette directive pour conforter sa position dominante à un moment où elle se trouve radicalement remise

en cause.
Sa crédibilité a été fortement entamée dans l’affaire du Vioxx, de l’Avandia, du Mediator et maintenant du Buflomédil.
Des spécialistes parlent de dizaines, de centaines de médicaments toxiques qu’il faudrait interdire.
C’est pourquoi il est plus qu’urgent pour l’industrie pharmaceutique de nous couper toute alternative possible.
Et la nouvelle directive européenne représente pour elle le Saint-Graal, qui lui garantira ses milliards de profits annuels, pour des

dizaines d’années.

Indignez-vous !
Signez la pétition, Déjà plus de 65390 signatures, merci à eux, merci à vous !

Confidentialité de vos données
Notez bien que vos coordonnées resteront strictement confidentielles et ne seront JAMAIS utilisés, pour quelque motif que ce soit.
Pour toute question à ce sujet ou pour faire retirer votre nom de la liste et supprimer vos coordonnées de notre fichier, écrivez nous.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Roy Micheline
Roy Micheline
18 mars 2011 8 h 15 min

Je suis d’accord pour soutenir votre pétition. j’utilise moi-même des

compléments alimentaires et je m’en félicite.

Bravo pour votre action.

Micheline Roy

Gorgo
Gorgo
18 mars 2011 13 h 28 min

Mouais pas très convaincant.
Quand tu tapes THMPD sur google tu tombes sur Hoaxbuster.

http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=85996

....
....
19 mars 2011 11 h 12 min

« Il existe un remède naturel et sans danger ni effets secondaires, qui pourrait peut-être le guérir… Mais l’Union Européenne vous interdit de l’utiliser. Au contraire, les autorités vous obligent à lui administrer des médicaments chimiques aux effets secondaires potentiellement gravissimes. » MAIS LOL QUOI Je suis interne en medecine et je peux te dire que des personne sont admis en urgence pour des problèmes cardiaque dont la cause est l’utilisation d’huiles essentiels (de lavende notament) Ce n’est pas par ce que c’est naturel qu’il n’y a aucun danger Les poisons les plus toxiques sont naturel.. Apres il faut pas dire que… Lire la suite »

Peterpandanlemille
Peterpandanlemille
19 mars 2011 12 h 12 min

Commentaire n°1. Fa, voilà le seul qualificatif que je trouve pour ce médecin qui se réserve le droit de s’exprimer sur les questions de santé. Monsieur, je crains que vos huit années d’études ne vous aient fait perdre tout contact avec la réalité …
Commentaire n°2. Bravo pour votre action. Adepte ou non des médecines naturelles c’est le libre choix qu’il convient de défendre. Je vais inciter toutes mes connaissance de signer cette pétition.

laurent
laurent
19 mars 2011 14 h 39 min

L’article de hoaxbuster contre cette pétition est lui même un hoax !! En fait, son auteur, JeanDaniel Metzger, a reconnu plus tard s’être trompé quand il a dit que cette information n’était pas sérieuse !

Altaz
Altaz
20 mars 2011 21 h 26 min

« les effets secondaires des médicaments modernes issus de la pétrochimie. » Hé là, va falloir arrêter de dire des conneries hein, la synthèse d’une molécule, prenons par exemple d’acide acétyle salicylique, ce n’est pas de la pétrochimie, donc avant de lancer des pétition, faudrait peut-être se renseigner un minimum, histoire d’éviter de faire le démagogue sur la base d’arguments fallacieux sortis de votre imagination. J’ajoute que comme dit plus haut, tout ce qui est naturel n’est pas forcément bon. Savez-vous combien de personne vous pouvez tuer avec un simple noyau de pêche ? De plus, un produit dit naturel contiendra en… Lire la suite »

trackback

[…] par des plantes naturelles ou des techniques qui sortent du cadre pré-défini par Big pharma! ICI Incroyable non? Et pourtant si nous sommes au XXI ème siècle et les choses vont de plus en plus […]

Taz
Taz
5 mai 2011 23 h 16 min

Altaz d’après ton raisonnement, il faut aussi interdire la pêche. Si çà continu comme ça tu ne ne mangeras plus que des fruits en arôme artificiel, que tu achèteras chez Monsantos.

Moutemoute
Moutemoute
5 mai 2011 23 h 58 min

@ …. D’abord un pseudo avec ce genre de caractère ça m’agace, laissez « Anonyme » c’est déjà moins pire. Secondo avec tout ces scandales médicaux depuis quelques décennies, dont le Médiator dernier en date, ne pensez-vous pas qu’il n’est pas étonnant pour le grand public de remettre en question la fiabilité des médecins… Un peu plus de modestie ne vous ferait pas de mal. Après les sectaires en tout genre m’agace même les fou-furieux qui pensent que seules les plantes peuvent les guérir, eh oui il est évident que l’usage de produit naturel nécessite une grande connaissance, que beaucoup de pharmaciens… Lire la suite »

CHEVREUX JOEL
4 février 2012 19 h 08 min

L'Union Européenne nous a fait perdre notre souveraineté ! C'est au moment des élections qu'il faut agir et dire non à tous ces principes scélérats qui vont nous interdire, si l'on ne réagit pas très vite, notre liberté de nous soigner tant préventivement que curativement. Voilà les retombées de L'U.E. et cela ne fait que commencer !
Pensez-y en mettant votre bulletin de vote dans l'urne.
Joël-Pierre Chevreux mascott.fr