MARSEILLE: l’alerte enlèvement lancée après la disparition d’un bébé

SOURCE : TF1news http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/marseille-l-alerte-enlevement-lancee-apres-la-disparition-d-7474792.html

La disparition d’un nourrisson a été constatée dans la nuit de lundi à mardi par le personnel de l’hôpital Saint-Joseph de Marseille. L’alerte enlèvement a été déclenchée.
Le plan « Alerte Enlèvement » a été lancé mardi matin après la disparition d’un bébé de quatre jours, dans la nuit, à la maternité de l’hôpital Saint-Joseph de Marseille. Une femme, suspectée d’avoir enlevé le nourrisson, est recherchée.

Alerte enlèvement
Un nourrisson de sexe masculin a été enlevé cette nuit dans la maternité de l’hôpital Saint-Joseph à Marseille. La suspecte est âgée d’environ 25-30 ans, de taille moyenne, de type méditerranéen ou maghrébin, cheveux-mi-longs châtain foncé, ayant un grain de beauté apparent ou une tâche sur la joue droite. L’enfant a été enlevé avec une couverture rose.

Si vous avez une information permettant de localiser l’enfant ou son ravisseur, n’intervenez pas vous-mêmes :

> Appelez immédiatement le n° vert 0 805 200 200

> Adressez un courriel à: alerte.enlèvement@interieur.gouv.fr

« Cette femme, qui était seule apparemment, avait été vue dans l’hôpital durant la soirée et avait un comportement suspect », selon les témoignages recueillis par les enquêteurs. Le bébé, un garçon prénommé Zacharia, né vendredi à 15h30, « semble avoir été enlevé avec une couverture rose de la maternité », a précisé le procureur, soulignant que le très jeune âge de l’enfant empêchait d’avoir des éléments plus précis de signalement.

Ses parents sont Algériens – son père, Saïd, est né en 1947 et sa mère en 1984 – et ils habitent le centre de Marseille, après une procédure de regroupement familial. Déjà parents de deux enfants de 8 et 11 ans, ils avaient perdu un enfant à l’accouchement en 2009, selon une source proche de l’enquête. « J’ai appelé ma femme vers 22h-22h15. Elle venait de s’endormir. A 1h, elle m’a rappelé pour me dire que le bébé avait disparu », a déclaré à la presse le père, Saïd, ajoutant: « Ce que je veux, c’est retrouver mon fils c’est tout ». « Ma mère s’est endormie. Une infirmière ou une sage-femme est venue la réveiller en lui demandant où était son bébé, elle ne savait pas. C’est  choquant dans un hôpital privé. Je ne sais pas. C’est inadmissible », a réagi une demi-soeur du bébé devant les journalistes.

Vraie-fausse disparition mi-août

Le plan « Alerte Enlèvement », adopté en France en février 2006, consiste à lancer en cas de rapt d’enfant mineur une alerte massive à la radio, à la télévision et sur les panneaux des gares et autoroutes, mais aussi sur des sites internet, des panneaux d’affichage urbains ou les bornes de la Française des Jeux, pour mobiliser la population dans la recherche de l’enfant enlevé et de son ravisseur. (>tout ce que vous devez savoir sur l’alerte enlèvement, en cliquant-ici)

Mi-août, une fillette dont la « disparition » avait mobilisé des opérations de recherche en Lot-et-Garonne avait été retrouvée dans un centre de loisirs, après une fausse alerte mêlant ébriété et affabulation de la part de son auteur.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments