Menaces du Front Anti Radar

Le mystérieux Front anti-radar promet de passer à la vitesse supérieure. RTL révèle que ce groupuscule, également appelé Fraction nationaliste armée révolutionnaire ou Fnar, a envoyé une lettre au magazine Paris Match, missive qui annonce des actions plus lourdes.

Jusqu’à présent, le mouvement était connu pour avoir détruit plusieurs radars automatiques, situés en Ile-de-France pour la plupart. La Fnar, qui bénéficie de la bienveillance d’une partie des automobilistes, réclame quatre millions d’euros à l’Etat et l’expulsion de tous les clandestins.

Ce mystérieux groupuscule se prévaut d’ores et déjà de neuf attentats et tentatives d’attentats contre des radars, la plupart commis en région parisien, de nuit et le week-end. La police n’aurait, pour l’instant, aucune piste sérieuse et privilégie la piste d’un mouvement d’extrême-droite.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Coordenador!
Coordenador!
8 avril 2008 17 h 13 min

Bonne idée de ce groupe d’expulser tous les clandestins hors de nos terres francaises. et le gouvernement devrait suivre en coupant pendant six mois toutes les ressources possibles et immaginables à tous ces parasites qui envahissent notre pays pour faire les lapins et vivre avec les allocations de tous genres, qu’ils obtiennet grace à l’argent de ceux qui font les putes au travail pour ces météques.