Mines antipersonnel : un procédé ingénieux inspiré par la nature vise à les annihiler

Baptisé « Mine Kafon », le système s’inspire très largement du virevoltant popularisé par les westerns…

Son créateur, Massoud Hassani, est un designer qui exerce aux Pays-Bas et dont l’enfance a été marquée par les mines antipersonnel que renferme malheureusement le désert Afghan. Originaire de Kaboul, c’est au service d’un monde meilleur (que c’est cliché, je sais) que Hassani a mis à profit son sens de la créativité qui puise dans les souvenirs de ses jeux d’enfance, afin de développer The Mine Kafon, une boule propulsée par le vent et dont le coût se veut très faible.

Son projet a par ailleurs fait l’objet d’une participation sous forme de mini-documentaire à la Focus Forward Filmmaker Competition, auquel il est arrivé finaliste.

Source

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
plop
plop
29 novembre 2012 17 h 43 min

bien pensé, mais le probleme c’est que si trop de pieds sautent au meme endroit apres une mines ou deux la boule s’arretera, et la on aura

plop
plop
29 novembre 2012 17 h 43 min

….besoin d’aller la récupérer au milieu des mines …

Mynameisadoctrine
Mynameisadoctrine
29 novembre 2012 19 h 29 min

plop : pour ça y’a des tout petits noirs 🙂

NoComment
NoComment
30 novembre 2012 12 h 27 min

plop: c’est pas dit mais la boule est fait pour ça, je ne pense pas qu’elle s’arrête dés qu’une mine saute sinon l’invention ne serait pas pris au sérieux

Sam
Sam
2 décembre 2012 10 h 03 min

@Mynameisadoctrine : pauvre sous-race, tu te crois transgressif? Drôle? Humour noir? T’es juste une merde!