Mineurs emmurés vivants dans une mine de charbon chinoise

Les sauveteurs entendent impuissants leurs appels leur parvenir du fond du puits

153 mineurs sont retenus prisonniers depuis samedi au fond de la mine de charbon de Wangjialing, dans la province du Shanxi, au nord de la Chine. Des infiltrations d’eau ont inondé le puits, comme c’est quelquefois le cas sous terre. Les deux dangers principaux encourus par les mineurs de fond sont le grisou, un gaz dérivé du méthane et très explosible, et l’eau.

Personne ne sait encore combien d’entre les 153 mineurs ont pu survivre à l’inondation, et la seule opération envisageable à l’heure actuelle est de pomper l’eau. Mais les sauveteurs ont entendu des coups en réponse aux leurs, frappés contre les tubes de canalisation. Les 3.000 personnes à pied d’œuvre pour les sortir du trou sont fous de joie en percevant les bruits du fond de la mine.

Par la même voie, ils ont entrepris d’envoyer du lait et du glucose avec un petit espoir que les mineurs arrivent à réceptionner de quoi s’alimenter au fond de la mine. Le problème est que, selon les sources chinoises, les 153 mineurs sont dispersés en divers endroit du puits, d’après leurs postes de travail respectifs. Ce qui rend leur sauvetage encore plus aléatoire…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
2 avril 2010 21 h 15 min

un gaz explosible ^^

ouabap beloubap
ouabap beloubap
3 avril 2010 4 h 17 min

un gaz explosible MDR hin hin hin
Philou, un blâme

X
X
3 avril 2010 9 h 59 min

CASSES HAAAAA

huhu
huhu
3 avril 2010 12 h 43 min

Quelle bande de con mdr joli cassage philou