Selon le Pr Montagnier, découvreur du VIH, le COVID-19 est un mélange du Sida et du Coronavirus, échappé du laboratoire de Wuhan

ATTENTION : Les informations que vous allez découvrir dans cet article sont capitales dans la compréhension du COVID-19.

Par pitié, si ces informations venaient à être confirmées, merci par avance de PARTAGER dès maintenant cet article au MAXIMUM sur les réseaux sociaux afin que par précaution plus personne ne prenne de risque inutile.

Vous allez comprendre pourquoi dans les lignes qui vont suivre 🙏

C’est une bombe que vient de lâcher le Professeur Montagnier, prix Nobel de médecine en 2008 pour la découverte du VIH en 1983.

Dans une interview exclusive accordée au média Pourquoi Docteur, il affirme que le coronavirus responsable de la pandémie mondiale de Covid-19 serait en réalité un virus manipulé, sorti accidentellement d’un laboratoire chinois à la recherche d’un vaccin contre le SIDA.

Selon lui, des scientifiques auraient ainsi inséré des séquences du VIH au sein du génome du coronavirus de chauve-souris, dans le cadre d’une recherche menant à trouver un vaccin contre le VIH.

En d’autres termes, le COVID-19 serait un mix entre un coronavirus de chauve-souris et le VIH, et ce mix se serait échappé du laboratoire de Wuhan.

Le spécialiste du VIH écarte donc la piste du « marché du Wuhan », peu probable selon lui.

Voici l’intégralité de l’interview, donnée par le Pr Luc Montagnier à Pourquoi Docteur en exclusivité :

Et voci le passage choc du Pr sur le plateau de CNEWS, le lendemain matin même de cette révélation fracassante :

Le Pr Montagnier fait référence à une étude indienne, dont vous trouverez ici un résumé extrêmement troublant :

De son côté, au même moment, Washington déclare s’intéresser également à la piste du laboratoire du Wuhan. L’étau semble donc se resserrer autour de la Chine, dont on attend des réponses.

Par ailleurs, un article du South China Morning Post datant du 12 avril 2020 au titre alarmiste « le coronavirus pourrait attaquer le système immunitaire comme le VIH en ciblant les cellules protectrices, avertissent les scientifiques », nous apprend que des chercheurs en Chine et aux États-Unis ont constaté que le virus qui cause le Covid-19 peut, à l’instar du VIH, tuer les puissantes cellules immunitaires (les cellules T) qui sont justement censées tuer le virus.

Ainsi, de grandes similitudes entre le VIH et le COVID-19 ont été constatés par les chercheurs, qui n’hésitent désormais plus à les comparer.

Cette observation a été confirmée plus tard par des examens d’autopsie sur des patients décédés du coronavirus, dont le système immunitaire a été presque complètement détruit.

Ceci pourrait ainsi expliquer pourquoi les symptômes sont tellement différents d’un individu à l’autre, et pourquoi les médecins qualifient ce coronavirus de « sale virus », découvrant chaque jour de nouvelles réactions imprévisibles sur le plan immunitaire.

Ces informations rassemblées bout à bout vont ainsi dans le sens d’un virus qui serait un mix entre coronavirus « classique » et VIH, ce qui ne laisserait rien présager de bon pour l’avenir, surtout pour ceux qui sont en train d’être contaminés…

Par pitié, si jamais ce coronavirus était bien un virus hybride du SIDA, que cela venait à être confirmé par la suite, merci par avance de PARTAGER dès maintenant cet article au MAXIMUM sur les réseaux sociaux afin que par précaution, plus personne ne prenne de risque inutile.🙏

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments