Mort à la taille 0 et vive les rondes ?

La semaine dernière, une onde de choc débarque dans le monde de la mode. En cause, des femmes rondes et épanouies en Une du magazine V (US) qui clame haut et fort le retour aux rondeurs. On songe alors que la taille 0 est morte, oui mais…

La photographe reconnue mondialement, Sølve Sundsbø, a été engagée par le magazine pour une série de photographies montrant des femmes « enrobées » dit-on, épanouies, tout sourire devant l’objectif, pour faire honneur aux prêt à porter féminin.

Alors, est ce la fin de la mode de la taille 0 ? Fini les mannequins qui défilent, os saillants, sur les podiums pour les plus grandes maisons ?

En 50 ans, autant l’être humain a modifié la face de la Terre plus qu’elle n’a changé en des milliers d’années, autant le mannequin idéal qui défile sur les plus beaux podiums a perdu entre 10 et 20 kilos. Alors que le mannequin idéal dans les années 1950 pesait entre 50 et 60 kilos pour 1m70, la majorité des filles qui foulent le « catwalk » dans l’ère du 21ème siècle ne pèse qu’entre 40 kilos et rarement plus de 45 kilos pour des filles encore plus grandes.

Karl Lagerfeld, personnage incontournable de la mode et figure emblématique de la maison Chanel, avait même déclaré que « Personne ne veut voir des femmes rondes dans la mode« . De quoi créer de vives tentions entre minces et « rondes » (je dirais normale mais il n’y aurait plus de sujet…).

La femme lambda que nous sommes presque toutes, avide de ces magazines féminins qui nous rabâchent hebdomadairement ou mensuellement que pour être belle, on doit être mince comme ces mannequins, est déstabilisée.

Pourtant, quelque uns, des petits noms qui ne pèsent guère dans le domaine, ont essayé de bouger un peu cette maigreur et surtout, cette mauvaise image que l’on véhicule à travers les magazines et les défilés tant admirés, mais sans réel succès. Les femmes mannequins ont continuer à maigrir jusqu’à en mourir, et les femmes normales à se cacher sous leurs rondeurs pourtant si aimés des hommes.

Peu à peu, c’est une rebellion qui se monte. Des mannequins à peine majeures, meurent d’anorexie, s’affichent avec leurs 40 kilos (et peut être moins) dans des photoshoots effrayants qu’on qualifierait facilement de morbide (au sens propre du terme : la maladie et non la mort).

Et puis en 2010, c’est l’année du changement. En tout cas, c’est comme ça qu’elle s’annonce puisque les grands noms s’y mettent. La nouvelle tendance, me direz-vous, ou est ce là le résultat d’un combat silencieux qui fait enfin surface ?

Pour le mois de Février, le magazine V a voulu mettre une série de clichés mettant en scène des femmes mannequins lamba (comprendre : celles qui font entre 40 et 45 kilos) et des femmes dites « rondes » (celles qui font entre 60 et plus). Et plus le surprenant, Karl Lagerfeld lui même, retourne sa veste et prend lui même une série de photos d’une pin-up nommée Miss Dirty Martini, femme qu’on qualifierai « bien en chair« .

La nouvelle est diffusée rapidement sur la blogosphère. Toute la presse féminine s’empare du sujet et le traite. Assistons-nous à un changement des moeurs ? Reconnait-on enfin qu’une femme belle n’est pas nécessairement mince ?

Les hommes l’assument : nous aimons les formes. Les magazines masculins ne s’en cachent pas : poitrine saillante, taille marquée, fessier rebondi, cuisses confortables. Seulement, leur voix ne compte que pour très peu. Alors qu’ils affirment parfois que les femmes sont belles avec des formes, ces dernières ont du mal à le croire. Trop beau peut être, mensonge aussi, ou parfois, elles ne veulent pas se l’admettre, magazines féminines prouvant par A+B que ce n’est pas beau ni bon.

Les sociologues répondent que c’est un retour aux valeurs sûres en temps de crise. Crise financière aidant, les gens reviennent à l’essentiel. Le sport, les futilités qui faisaient qu’on avait menait un self-control avec fermeté ainsi que les régimes draconiens qui nécessitait temps et argent sont abandonnés pour un juste retour aux actes plus simples voire plus sereins.

Certains félicitent ce changement radical, « vive les rondes ! » peut-on lire sur des blogs, de la reconnaissance pour certains, d’un combat dûrement mené et qui arrive enfin à terme et d’autres qui relativisent, comme on peut lire sur le site de fruitrouge.com, site de ventes privées qui alimente aussi un blog.

Une lectrice de ce blog, Tiffany, a laissé ce commentaire :

Raz le bol des tas d’os non-représentatifs des formes de femmes si belles à porter, mais ces photos nous montre tout de même des femmes qui sont plus qu’enrobées.
Il existe un juste milieu : des hanches, des cuisses, de la poitrine, mais des ventres moins mous et des bras moins volumineux…

Oui car ce combat pour les formes et les femmes « enrobées » opposent principalement celle qui font la taille 0 et celle qui font la taille 18-20 (44-46). Forcément, il y a débat. Mais où trouve-t-on la normalité ?

Car c’est bien beau de choquer, de bousculer les moeurs, mais quel est la fin de ce combat ? Montrer que les « grosses » existent et qu’elles peuvent faire la Une des magazines féminins ou est-ce le simple reflet de notre société, finalement ? Nos enfants sont de plus en plus exposés à l’obésité chaque jour, la malbouffe atteint notre société de consommation de plus en plus, malgré le bio et les campagnes gouvernementales. Et l’on se demande finalement si ce n’est pas plus morbide que les femmes anorexiques ?

Sources | 20minutes.fr | Vmagazine.com | Fruitrouge.com | LCI |

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
22 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
shabz
shabz
19 janvier 2010 0 h 57 min

« Montrer que les “grosses” existent et qu’elles peuvent faire la Une des magazines féminins ou est ce le reflet de notre société, finalement ? Nos enfants sont de plus en plus exposés à l’obésité chaque jour, la malbouffe atteint notre société de consommation de plus en plus, malgré le bio et les campagnes gouvernementales. Et l’on se demande finalement si ce n’est pas plus morbide que les femmes anorexiques ? » Je ne suis pas pour forcer a l’anorexie mais dire que prôner les femmes rondes va aider a combattre l’obésité c’est de la belle connerie, ca ne fera au contraire… Lire la suite »

Vincent
Vincent
19 janvier 2010 1 h 03 min

moi je dis, un peu de graisse ça va.. mais trop c’est trop 🙂

Anonyme
Anonyme
19 janvier 2010 2 h 30 min

Rien de tel pour une nana qu’un bon Double Whopper pour pouvoir ensuite taper dans un bon fat booty.

Fuzoff
19 janvier 2010 3 h 15 min

Mouais,bon,y’a quelques nanas légèrement rondes qui peuvent être pas mal,mais sinon pour ma part je prefere de loin une fille mince,sans un pet de gras,avec un ventre bien plat… et un joli ptit cul… Ne pas confondre MINCE et MAIGRE,il est clair que l’image quasi-systématique du mannequin anorexique véhicule par les magazine est pitoyable et ne devrais plus exister!!! Je suis aussi d’accord avec le commentaire de fin d’article,puis voir des gens en surpoids dans touts les magazines,dans un futur proche, pourrait laisser penser qu’une certaines normalité et banalisation au surpoid et à l’obésité ce sont installer… Quoi qu’il en… Lire la suite »

My Name Is...
My Name Is...
19 janvier 2010 8 h 34 min

Un peu de chair, c’est bon pour le plaisir de chair !

Chipoteur
Chipoteur
19 janvier 2010 11 h 19 min

C’est bien joli de dire qu’on aime les formes mais entre une femmes squelette et une femme aussi grosse que celles en photo, ya un monde ! Non aux os mais non aux bourrelés comme pour les hommes. J’aime les femmes minces mais pas les squelettes !

maintendue.fr
19 janvier 2010 11 h 26 min

Très bon article, il faut quand même le souligner et féliciter Céline!!! Personnellement j’aime les rondeurs, sans tomber forcément dans l’obésité, les rondeurs d’une femme sont vraiment belles et montrer des femmes qui ne sont pas forcément fines dans les journaux cela nous renvoie quand même une image plus réelle de la femme. Les sacs d’os anorexiques, non merci, les femmes fines sont très belles, mais les rondes peuvent aussi être très belles. Il faut reconnaître qu’une charge pondérale trop importante peut amener nombre de problèmes de santé qu’il ne faut pas prendre à la légère et il ne faut… Lire la suite »

UnMec
UnMec
19 janvier 2010 11 h 29 min

Je suis assez d’accord avec chipoteur sur le fond…
Entre les sacs d’os (qui me font gerber) qu’on peut voir partout a la tele/magazines et ce qu’on voit sur les photos sur les « rondes »… Y a le grand canyon…
Ni les sacs d’os ni les « rondes » m’attirent… Par contre ce qu’il y a entre oui.

CHARLES MARTEL
CHARLES MARTEL
19 janvier 2010 12 h 01 min

MOI JE SUIS POUR et elle sont tres belle et jolie
arretons avec les criteres de la mode qui abrutissent les gens

Aliakasha
Aliakasha
19 janvier 2010 14 h 00 min

Cassons les dictats actuels… Attention il ne faut pas faire l’apogée de l’obésité non plus ! Il s’agit de faire accepter que les canions de mode ce ne sont pas les femmes minces, MAIGRES, qui correspondent à 2% de la population (pourcentage ayant une morphologie naturellement similaire aux mannequins) la vraie représentante de la mode, c’est la femme lambde comme vous et moi… Et puis éviter les dérives comme les décès des mannequins, les dictats actuels de la mode ne SONT pas la réalités. Il n’y a pas bcp d’adultes qui l’ont vraiment compris, mais les ados ? eux qui… Lire la suite »

maintendue.fr
19 janvier 2010 14 h 05 min

J’ai oublié de dire une chose, Karl Lagerfeld qui est monumental de connerie et d’orgueil pense connaître les femmes mais il n’en est rien, je ne critique pas le fait qu’il soit homo mais s’il aimait un peu plus les femmes, il ne tomberait pas aussi bas dans l’art du propos débile!

a.lhadour
a.lhadour
19 janvier 2010 14 h 24 min

Il y a plus de morts et de patologies variées a cause de l’embonpoint qu’a cause de l’anorexie… CQFD

CHARLES MARTEL
CHARLES MARTEL
19 janvier 2010 15 h 48 min

Merci Aliakasha
Et puis, de vraies hanches, une vraie paire de seins, une vraie paire de fesses, il n’y a rien de plus attirant pour un homme !
effectivement je confirme ….un regale

ANONYME
ANONYME
19 janvier 2010 17 h 07 min

juste pour info une femme peut etre ronde sans pour autant etre en surpoid ….

SeRiAl
SeRiAl
19 janvier 2010 23 h 21 min

Faut trouver le juste millieu,ni trop plus ni trop moins

Poupette
Poupette
20 janvier 2010 11 h 19 min

+1 pour Serial ! Excellent résumé en une phrase !

Beatrix_Lestrange
Beatrix_Lestrange
20 janvier 2010 22 h 14 min

Fine ou enrobée, une femme est toujours belle lorsqu’elle assume ses formes et qu’elle est bien dans sa tete. Maintenant, si certains hommes préfèrent etre homos plutot que de se mettre avec une fille ayant un ou deux kilos de trops, libre à eux, je signale juste qu’une femme peut très bien vivre sans hommes, le contraire n’est pas garanti.

mott
mott
20 janvier 2010 23 h 02 min

Toutes les femmes sont beeeeeeeeelleuuuuuuuuuuus! Elles ont toutes (ok presque toutes) quelque chose de charmant. Et c’est comme ça.

mott
mott
20 janvier 2010 23 h 07 min

Ah ouais……
les gars, vous avez tous un problème d’homosexualité lié à un problème remontant à votre petite enfance 😉

(merci Freud)

adolenna
adolenna
21 janvier 2010 9 h 21 min

et bien que les epicuriens de ce monde se jettent sur les « delicieuses » obèses, moi je me contenterai des canons qui restent. la vie est dure.

moi
moi
5 février 2010 9 h 44 min

franchement je prefere voir une femme avec des rondeurs sur les defilé plutot qu’une femme anorexique c degeulasse i sont qu’a crever ces anorexique de merde c eux qui l’ont chercher

jo
jo
5 mai 2010 15 h 08 min

Du gras mais pas trop non plus, les femmes « normales » (taille 40-42) existent aussi quoi, pourquoi tomber dans les excès ?