Né sans pénis, un agent de sécurité va s’en faire greffer un à partir de son bras

article-0-18BA97CB000005DC-813_634x454

Andrew Wardle, 39 ans, plutôt beau gosse (plus de 100 conquêtes) et vivant à Stalybridge en Angleterre, a un problème de taille qu’une opération complexe pourrait bientôt résoudre.

A sa naissance, un souci au niveau de sa vessie fait qu’il disposait de testicules mais pas de pénis. Une première opération, subie lorsqu’il était enfant, aura permis de replacer sa vessie et de lui permettre d’uriner. En revanche, cette opération ne lui a pas permis de retrouver une certaine virilité.

andrewop1

Pourtant, la science et ses avancées vont bientôt permettre à cet homme de se faire greffer un sexe qui sera créé à partir de de la peau de son avant-bras. Les chirurgiens de l’université de Londres affirment que ce pénis sera fonctionnel et lui permettra même d’avoir des relations sexuelles classiques.

Ils vont ainsi utiliser un large lambeau de peau constitué de vaisseaux sanguins et de nerfs et le plier dans un tube avant de le greffer dans la région pubienne.

operationpenisbras

Après la guérison, Andrew sera équipé d’une pompe permettant de faire passer l’urine et d’utiliser son nouveau sexe.

Ce dernier a déclaré aux journalistes anglais :

Je n’ai jamais pensé que ce jour viendrait, et je n’arrive toujours pas à croire qu’il est possible pour moi de réellement avoir un pénis entièrement fonctionnel. Si c’est un succès, je pourrai enfin commencer à vivre comme un homme normal.
Des choses comme avoir des relations sexuelles et de fonder une famille, quelque chose que tant de gens tiennent pour acquis, pourraient en fait devenir une possibilité.

En ce qui concerne ses relations avec les femmes, Andrew Wardle a expliqué que certaines relations duraient une nuit, d’autres plus longtemps, et qu’il n’avait avoué qu’à 20 % des femmes qu’il a connues la vérité. Le fait qu’il ne cherchait pas à coucher avec elles le rendait différent et d’une certaine manière attrayant pour certaines femmes car cela engendrait des relations non basées uniquement sur le sexe.

Ceci dit, cette anomalie congénitale lui aura causé de nombreux problèmes de drogue et de dépression (tentative de suicide) et obligé à se plier à de nombreuses opérations chirurgicales.

En attendant, le fait que cette opération de reconstitution du pénis à partir de l’avant-bras ait déjà été couronnée de succès sur d’autres patients le rend optimiste.

andrewop

Source : Dailymail

10 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *