Nouveau clip CHOC de Médine : CAMP DELTA (+ paroles) !

Camp Delta, c’est la nouvelle musique que Médine à décider de mettre en vidéo. Un clip choc qui pourrait faire polémique pour une musique sur le sujet poignant de Guantanamo que je vous laisse écouter.

Voici une phrase issue du texte qui résume très bien le concept de cette musique:

« Alors je parle de prisonniers islamiques derrière un masque représentant les symboles démocratique que chérisse le coeur de tous les gens pour qu’à Guantanomo fleurisse les tombes des innocents « .

Un clip choc donc déconseillé aux plus jeunes.

A noter que Médine est un artiste engagé qui n’en est pas à son premier coup de force puisqu’il a déjà rapper sur d’autres sujets tel que l’incendie du Boulevard Vincent Auriol, les black panthers, le 11 Septembre,la guerre du Viêt Nam et bien d’autres encore…

 

 

 

  • Clip Médine – CAMP DELTA

[youtube moRSfRE-lsE]

 

  • PAROLES CAMP DELTA (Médine)
Au parfum par une fraiche dépêche de l’AFP
Du kidnapping des 3 français les mieux draftés
60 millions de cœur pour un rockeur
Un rasta tennisman et puis un beurre footballeur
La nouvelle est tombé comme une averse en été
Journée de deuil national décrété
Pour un trio black blanc beurre entrés dans les mœurs
Tragédie titrés l’agence reuteurs (1)
Disparition de Johnny, Yannick et Zizou
Accusé dans la nuit du 5 au 6 août
Alarmé par les bruits de l’US Army
Dés le matin emmené Manu Militari
En position de stress dans un soute
Une cagoule cousu sur leurs têtes leurs couplent le souffle
Des colliers colson leurs serrent chevilles et poignets
Tellement fort qu’ils le ressentent dans leurs moelle épinière
Attaché a l’appareil par une sengle
Du ruban adhésive chatterton les étrangles
Un casque anti-son les coupes du monde
Aucun tissu sur le dos jusqu’à destination
Un bourdonnement de réacteur brise le silence
Des perturbations les réveils par intermittence
Interminable et la phase d’atterrissage
Sur la base militaire sécurisé la plus redoutable
Au camp delta les goulags de Cuba
Même Gambetta n’y pourrait rien en tant qu’avocat
Vocation terroristes à leurs prisons de terreur
En occident aucun soulèvement d’aigreur
Non rien que du support de politique entité
Même si les droits de l’Homme cette base est l’antithèse
Genèse dans cette pièce il repense a leurs jeunesses
Accueilli par la gégène (2) non par la convention de Genève
Guantanamo
Bienvenida a Guantanamo, Oh
Welcome to Guantanamo, Oh
Bienvenida a Guantanamo, Oh
Welcome to Guantanamo, Oh
Réveillez nous comme un nouveau né qui vient de naitre
A l’idée Johnny de son vrai nom Jean-Philippe Smet
Na rien à se mettre si ce n’est une combinaison
Teinté du traditionnel colorant des prisons
En gros caractère dans le dos est écrit
Propriété du gouvernement des États-Unis
Ouvrez les portes de Guantanamo sandale et barreau
Remplace santiag et perfecto
Drôle de voyage pour star de Rockn’Roll
Maintenant menottés à des anneaux cimenté au sol
Si monter au cerveau sont les liquides
Johnny ne pourra plus joué de la guitare électrique
Quelque jours plus tard dans le cellule voisine
Zizou, de son vrai nom Zidane Yazid Zinedine
Interrogé pour ses voyages en Algérie
Son argent aurait servi a financer des groupes salafis
Dénoncé par un concurrent sportif
Un certain Materrazi Marco, Italien natif
Plaide innocent Zizou compte porté plainte
Pour les multiples coups reçu aux pieds sur sa plante
Des coups de rangers de type Doc Martens
Frappé a plusieurs reprise par le corps des marines
Une coupure prés de l’artère fémoral
Mettra fin a sa carrière internationale
Quelque mois plus tard dans la cellule mitoyenne
Quelque privation plus tard essentiellement de sommeil
Yannick Noah désormais n’est plus le même
Il cherche le sommeil sous une ampoule imitant le soleil
Gréviste de la faim nourrit de force
Un œsophage artificiel glissé dans sa gorge
Endommagera sévèrement ses corde vocales
Et fera du chanteur un parolier sans son organe
Étrange torture acoustique
Un transistor, qui du matin au soir joue la même musique
Du Hard Rock Metal à plein volume
Mort clinique pour Yannick, l’atlète n’est plus qu’un légume
Guantanamo
Welcome to Guantanamo, Oh
Bienvenida a Guantanamo, Oh
Un démenti en bonne éduforme est de rigueur
Personne enleva ni footeux chanteur ou rockeur
Petite frayeur pour grande réalité
D’une majorité d’inculpés a Cuba Bay
Ou les suicides sont des tactiques de guerre asymétrique
Ou les grèves de la faim n’ont d’échos que dans les ventres vides
Ou le waterbording (3) n’est pas une attraction
Mais la noyade par simulation
Ou la privation sensoriel est sensé
Stoppez la diffusion à profusion du sang d’innocent
Sont ils sourds au sein de cette enceinte ?
Aucun secours quand un soldat urine sur un livre saint
Quel qu’il soit le monde flatulent dans la soie
On remplit nos piscines même si nos semblables ont soif
Petite histoire de rappeur consterné
Le plus dur étant de se sentir concerné
Alors je parle de prisonniers islamique
Derrière un masque représentant les symboles démocratique
Que chérissent le cœur de tous les gens
Pour qu’a Guantanamo fleurissent les tombes des innocents
Bienvenida a Guantanamo, Oh
« Selon un rapport d’Amnesty Internationale plus de 800 personnes on était détenus a Guantanamo
Depuis 2002 a ce jour uniquement une seule a été reconnu coupable »

Au parfum par une fraiche dépêche de l’AFP

Du kidnapping des 3 français les mieux draftés

60 millions de cœur pour un rockeur

Un rasta tennisman et puis un beurre footballeur

La nouvelle est tombé comme une averse en été

Journée de deuil national décrété

Pour un trio black blanc beurre entrés dans les mœurs

Tragédie titrés l’agence reuteurs (1)

Disparition de Johnny, Yannick et Zizou

Accusé dans la nuit du 5 au 6 août

Alarmé par les bruits de l’US Army

Dés le matin emmené Manu Militari

En position de stress dans un soute

Une cagoule cousu sur leurs têtes leurs couplent le souffle

Des colliers colson leurs serrent chevilles et poignets

Tellement fort qu’ils le ressentent dans leurs moelle épinière

Attaché a l’appareil par une sengle

Du ruban adhésive chatterton les étrangles

Un casque anti-son les coupes du monde

Aucun tissu sur le dos jusqu’à destination

Un bourdonnement de réacteur brise le silence

Des perturbations les réveils par intermittence

Interminable et la phase d’atterrissage

Sur la base militaire sécurisé la plus redoutable

Au camp delta les goulags de Cuba

Même Gambetta n’y pourrait rien en tant qu’avocat

Vocation terroristes à leurs prisons de terreur

En occident aucun soulèvement d’aigreur

Non rien que du support de politique entité

Même si les droits de l’Homme cette base est l’antithèse

Genèse dans cette pièce il repense a leurs jeunesses

Accueilli par la gégène (2) non par la convention de Genève

Guantanamo

Bienvenida a Guantanamo, Oh

Welcome to Guantanamo, Oh

Bienvenida a Guantanamo, Oh

Welcome to Guantanamo, Oh

Réveillez nous comme un nouveau né qui vient de naitre

A l’idée Johnny de son vrai nom Jean-Philippe Smet

Na rien à se mettre si ce n’est une combinaison

Teinté du traditionnel colorant des prisons

En gros caractère dans le dos est écrit

Propriété du gouvernement des États-Unis

Ouvrez les portes de Guantanamo sandale et barreau

Remplace santiag et perfecto

Drôle de voyage pour star de Rockn’Roll

Maintenant menottés à des anneaux cimenté au sol

Si monter au cerveau sont les liquides

Johnny ne pourra plus joué de la guitare électrique

Quelque jours plus tard dans le cellule voisine

Zizou, de son vrai nom Zidane Yazid Zinedine

Interrogé pour ses voyages en Algérie

Son argent aurait servi a financer des groupes salafis

Dénoncé par un concurrent sportif

Un certain Materrazi Marco, Italien natif

Plaide innocent Zizou compte porté plainte

Pour les multiples coups reçu aux pieds sur sa plante

Des coups de rangers de type Doc Martens

Frappé a plusieurs reprise par le corps des marines

Une coupure prés de l’artère fémoral

Mettra fin a sa carrière internationale

Quelque mois plus tard dans la cellule mitoyenne

Quelque privation plus tard essentiellement de sommeil

Yannick Noah désormais n’est plus le même

Il cherche le sommeil sous une ampoule imitant le soleil

Gréviste de la faim nourrit de force

Un œsophage artificiel glissé dans sa gorge

Endommagera sévèrement ses corde vocales

Et fera du chanteur un parolier sans son organe

Étrange torture acoustique

Un transistor, qui du matin au soir joue la même musique

Du Hard Rock Metal à plein volume

Mort clinique pour Yannick, l’atlète n’est plus qu’un légume

Guantanamo

Welcome to Guantanamo, Oh

Bienvenida a Guantanamo, Oh

Un démenti en bonne éduforme est de rigueur

Personne enleva ni footeux chanteur ou rockeur

Petite frayeur pour grande réalité

D’une majorité d’inculpés a Cuba Bay

Ou les suicides sont des tactiques de guerre asymétrique

Ou les grèves de la faim n’ont d’échos que dans les ventres vides

Ou le waterbording (3) n’est pas une attraction

Mais la noyade par simulation

Ou la privation sensoriel est sensé

Stoppez la diffusion à profusion du sang d’innocent

Sont ils sourds au sein de cette enceinte ?

Aucun secours quand un soldat urine sur un livre saint

Quel qu’il soit le monde flatulent dans la soie

On remplit nos piscines même si nos semblables ont soif

Petite histoire de rappeur consterné

Le plus dur étant de se sentir concerné

Alors je parle de prisonniers islamique

Derrière un masque représentant les symboles démocratique

Que chérissent le cœur de tous les gens

Pour qu’a Guantanamo fleurissent les tombes des innocents

Bienvenida a Guantanamo, Oh

« Selon un rapport d’Amnesty Internationale plus de 800 personnes on était détenus a Guantanamo

Depuis 2002 a ce jour uniquement une seule a été reconnu coupable »

Code Barbe:
[youtube RFTrvbY8Bt8]

Boulevard Vincent Auriol:
[youtube wUFIl1iJVBI]

11 Septembre:
[youtube ke2cBCFhJWU]

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
TonTon
TonTon
12 septembre 2009 10 h 09 min

C’est vrais que c’est choquent mais sa ne flatte que la dure réalité de ce monde et de ce qui c’est passé la-bas…

Et MEDINE reste un dés meilleur rappeur français dans la catégorie rap engagé !

ju
ju
12 septembre 2009 17 h 21 min

je dirais TOUTE CATEGORIE CONFONDU.
le rap c’etait mieux avant, c’est le seul qui s’extrait de tout les autres abruti avec hocus pocus aussi.

pierrus
pierrus
12 septembre 2009 20 h 00 min

ouais OK, les ricains ont abusé… vraiment.
maintenant Mr Medine faut faire la même sur les barjots islamiste..
et oui, des « mechants » y’en a de tous cotés…

dani
dani
12 septembre 2009 22 h 23 min

à pierrus, tu connais pas assez les chansons de Médine, parce qu’il à des propos contre ces personnes dans ses textes et je pense que tu n’as pas regarder la vidéo « 11 septembre » qui est postée.

Brice
Brice
15 septembre 2009 14 h 24 min

@Pierus
Médine a raison. C’est justement parceque nous ne sommes aps des crétins d’islamistes et que nous nous targuons d’être dans le camp du « bien », et que nous sommes les « gentils », que ces prisons ne devraient pas exister.
Lorsque l’occident donne des leçons au monde, son premier devoir est d’être lui-même exemplaire…