Nouveau rebondissement dans une histoire de séquestration !

Un homme retient sa famille en captivité pendant trois ans dans un mobile home…
dans quelles conditions??

La crasse et l’invasion de cafards dans l’habitation ont obcligé un des policier en entrant à porter un masque à gaz tandis qu’un autre a refusé d’entrer..

Des milliers de cafards et d’autres insectes grouillaient dans les tiroirs, les placards et les autres meubles. De la vieille nourriture jonchait le sol, et un problème de plomberie de longue date avait pourri le sol et fait moisir les matelas.

« C’était une prison virtuelle », a déclaré mercredi un policier. « Il contrôlait ce qu’ils mangeaient, ce qu’ils faisaient. Il contrôlait à peu près tout. »

Raymond Thurmond frappait ses enfants, âgés de 14, 13, 12 et 9 ans, à coup de bottes à pointe métallique. D’autres fois, les enfants ont raconté aux policiers qu’ils auraient entendu leur père agresser et violer leur mère dans une chambre.

L’épouse de Thurmond a enfin tout révéler à la police lorsque son mari lui a dit qu’il la quittait pour une autre femme, et qu’il reviendrait de temps en temps apporter de la nourriture.
Les enfants, amaigris et dénutris, ont été placés..
Ils ne sont jamais allés à l’école, à l’exception de l’aîné pendant une courte période.

« C’était quelqu’un de très respectable, très gentil et très sérieux », a déclaré la responsable du parc de mobile home, qui vivait trois logements plus loin. « On n’aurait jamais imaginé qu’il vivait comme ça ». A.P

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments