Offre de stage : 2500 euros pour aider le village de Laàs à devenir une principauté !

Ce maire veut transformer son village en principauté.

Déjà sous l’ère Sarkozy, le maire de  Laàs Jacques PEDEHONTAA avait émis le souhait de transformer son village de 120 habitants en principauté (sur le modèle d’Andorre ou de Monaco), ce qui selon ce maire permettrait « aux agriculteurs de vivre de leur travail, favoriser l’emploi en accueillant des artisans et des entreprises qui ne paieraient pas d’impôt ». « Alcool, tabacs, alimentation, souvenirs seraient aussi détaxés à l’identique des principautés d’Andorre, de Monaco ou des zones duty-free des aéroports », ajoute-t-il. Pour justifier sa demande, Jacques Pedehontaa avait fait valoir que les Béarnais étaient les « héritiers des fors du Béarn », une charte politique et judiciaire du moyen âge et « déjà un modèle de démocratie » – et que Laàs était déjà, en 1610, « une des baronnies des Etats du Béarn ». Cette initiative avait été l’occasion pour le maire de  Laàs de s’indigner contre la réforme de l’intercommunalité.

Si la lettre à Nicolas Sarkozy est restée lettre morte, le maire de Laàs n’a visiblement pas abandonné l’idée de muter sa ville en principauté. Il a en effet décidé de recruter un stagiaire pour une mission de 6 mois consistant à « envisager les axes du projet de développement, et l’articulation juridique et financière d’une telle initiative » :

« Offre de stage(souplesse sur la date de début de stage, possibilité d’aide pour trouver l’hébergement)

Dans le cadre de son développement, et d’un projet de marketing territorial, le village de Laàs (64) envisage la création d’une Principauté. Régie par deux co-princes, sur le modèle andoran la Principauté de Laàs en Béarn aura pour but de créer une marque territoriale, d’affirmer l’identité et la notoriété du village et de ses différents acteurs économiques. Faire de Laàs et de ses environs une destination touristique; enfin, soutenir et rechercher des fonds pour permettre le financement de projets: installation d’agriculteurs, d’artisans, de commercants, d’entreprises sur le territoire.
Ce projet singulier, original, porté par la Mairie de Laàs s’appuie sur d’autres exemples de par le monde : Principauté de Seborga en Italie, Concept des Slow – City, Monnaies locales, partenariat et crédits de soutien à des projets ayant une forte éthique sociale et solidaire …

Le stage a pour but de valider l’idée même de création d’une Principauté, d’envisager les axes du projet de développement, et bien sûr l’articulation juridique et financière d’une telle initiative.
Durée : 10 janvier au 15 juin 2013
Moyens : rémunération forfaitaire de 2 500 €
Lieu de stage : village de Làas + 20 kms à la ronde autour de la vallée du gave d’Oloron

Profil recherché : étudiant(e) ayant capacité de travail autonome et forte capacité créative.

Contact : Jacques PEDEHONTAA – Maire de Laàs : 05.59.38.51.72 ou laas.mairie@wanadoo.fr »

L’offre de stage a été envoyée il y a seulement quelques jours, il devrait donc vous rester encore un peu de temps pour postuler ! Mise à jour : il s’agit bien de 2 500 € pour la mission entière, soit 416 € / mois (merci Teaser et Alex). C’est beaucoup moins attractif tout d’un coup…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Hohahi
Hohahi
16 décembre 2012 0 h 23 min

J’envoie mon CV et LM

teaser
teaser
16 décembre 2012 11 h 21 min

Je pense que c’est plutot 2500€ pour les 6 mois…

Alex
Alex
16 décembre 2012 16 h 14 min

416€/mois… le minimum quoi

snipe960
snipe960
16 décembre 2012 21 h 29 min

vive les paradis fiscaux y’en a pas assez a priori lui aussi veut sa part du gâteau moi jvais faire aussi une principauté et pourquoi pas chaque français ne ferais pas une principauté un vrai coin paradis fiscal et c’est nous qui décideront de l’impôt mais après faut pas s’étonnais que le voisin ne vous laisse pas passer gratuit devant chez lui??

sahtileene
sahtileene
17 décembre 2012 12 h 21 min

416€/mois pour un stage ? C’est illégal ! Rémunération pour un stage de 2 mois minimum : 436€05… Ah ah ! ça commence bien !

Microstatecitizen
Microstatecitizen
5 mai 2014 11 h 24 min

Si les regions de ce pays fonctionnaient déjà sur un modèle plus proche de celui des cantons suisses on en serait peut-être pas là.
Cela dit, le Béarn n’a été annexé à la couronne de France qu’ 1620 et son autonomie, economique, eculturel et linguistique remis en cause qu’ au tournant jacobin de la Revolution française.
Saint-Marin , n’est qu’ un regroupement de villages qui dès le IV ème siècle s’ est constitué en état independant, pas mal pour un état fondé par un humble pêcheur.