Oliver Stone au Grand Journal de Canal

Invité dans le cadre de la promotion de son nouveau documentaire « L’histoire inédite des États-Unis », le réalisateur américain a quelque peu bousculé l’émission emprunte de frivolité à travers quelques vérités pertinentes.

Les thèmes chers au cinéaste, à savoir l’absence de déontologie du secteur bancaire, l’agenda du complexe militaro-industriel et la diminution des libertés dans le monde occidentale après le 11 Septembre, se sont confrontés au ton frivole de l’émission dont l’animateur Antoine De Caunes s’était préparé en amont par la réalisation d’une digression féline tout aussi légère. De quoi illustrer une fois de plus les contraintes qu’impose l’infotainment aux sujets à caractère « sérieux ».

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments