Pas de flamme au Tibet

Cet après-midi, des étudiants de « Students for a free Tibet » ont déployé une banderole « pas de flamme au Tibet » sur le Pont-au-change à Paris. L’association, qui a déjà effectué des actions à Olympie et Londres proteste contre les Jeux Olympiques de Pékin par des actions de perturbation du parcours de la flamme olympique.

Résultat : l’un d’entre eux a atterri sur le bateau de la police.

 

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments