Paul Le Guen règle ses comptes

Avant son départ du PSG, annoncé dès le 5 mai dernier, Paul Le Guen sort de sa réserve et dit ses quatre vérités dans un entretien pour L’Equipe.

Depuis son départ annoncé du PSG, le 5 mai dernier, il était resté silencieux. Sans doute voulait-il attendre la fin de ses saisons avant de dévoiler ses « vérités » sur son passage sur le banc du club parisien. Mais, la 3e place désormais hors de portée et la saison plus ou moins foirée, le futur ex-entraîneur est sorti de sa réserve dans une longue interview accordée à L’Equipe. Du coup, ça balance pas mal !

Au club depuis deux ans et demi, il revient d’abord sur ses relations avec ses différents présidents. Si « il y avait un vrai respect » avec Charles Villeneuve, il reconnaît avoir eu une « relation courtoise mais sans affection » avec Sébastien Bazin.

Mais Le Guen en veut surtout à Alain Roche, responsable du recrutement :

Alain, je connaissais sa personnalité. Je savais que je ne pourrais pas compter sur lui pour m’aider à défendre au mieux les intérêts sportifs du club, explique-t-il. Il cherche constamment à faire allégeance avec l’autorité mais je ne mesurais pas à quel point son incompétence et sa médiocrité allaient me pénaliser.

 

Un jour, Alain Roche m’appelle d’Istanbul où il discute le transfert de Kezman à la demande de Villeneuve. Nous n’en avions jamais parlé. Alors oui je lui ai dit : ‘Je n’en veux pas’. Je n’avais rien contre le joueur mais on ne l’avait pas suivi de près, il n’était pas sur nos listes. Et je n’acceptais pas cette façon de faire.

Paul Le Guen revient également sur le différent qui l’a opposé à Claude Makelele, qui n’a pas caché dernièrement ses critiques à l’encontre de son entraîneur :

Je n’ai jamais été opposé à sa venue, un tel joueur ne se refuse pas. En revanche, je n’ai pas compris pourquoi on lui proposait quatre ans de contrat et je l’ai dit. Et ça s’est transformé en ‘Il n’en veut pas’. C’est faux (…) Ensuite, il a dit que je n’étais pas le meilleur entraîneur qu’il ait connu. Il a raison. Et il a rajouté aussi qu’il n’était pas le meilleur joueur que j’ai entraîné. Il a raison.

Enfin Le Guen ajoute :

Le moment de l’annonce de mon départ était totalement inopportun () On peut me coller pas mal de choses sur le dos mais j’ai une conscience professionnelle. J’aurai jusqu’au bout assumé.

 

J’aurais adoré faire dix ans au PSG, c’est mon club. Mon bilan est positif. On m’a demandé de sauver le club de la relégation, et de le remonter dans les premières places du championnat, on l’a fait. Il y a une Coupe de la Ligue, une finale de Coupe de France, un quart de finale de Coupe d’Europe. Après, on peut toujours discuter…

Avant de conclure avec sans doute un peu d’amertume :

 Ce n’est pas la première fois que je tourne une page, je sais les tourner.

Force est de constater que ce fût une grossière erreur d’annoncer son départ aux joueurs  à un moment aussi crucial de la saison. En revanche, il faut également reconnaître que Le Guen n’a jamais réellement réussi à galvaniser les joueurs du PSG durant son son « règne » de coach parisien.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
toukh
toukh
1 juin 2009 2 h 27 min

le psg ou comment réaliser un suicide collectif…

wanou
wanou
1 juin 2009 10 h 47 min

LE GUEN vaut mieux que le PSG. Il fera le plaisir d’un autre club… sans être méchant, le psg n’a jamais rien fait et ne fera jamais rien de bon. Merci mr LE GUEN, au plaisir de vous suivre ailleurs (rennes?)

nissart
nissart
1 juin 2009 13 h 10 min

Beaucoup de con au PSG…je n’ai rien contre LE GUEN qui dit certainement la vérité…mais ctte année…avec l’équipe du PSG…beaucoup d’entraineur aurait fini bien plus haut…croyez moi…vraiment un bel éffectif…LE GUEN à été champion avec lyon…de malouda,abidal et essien…meme jean pierre PAPIN aurait été champion avec cette équipe…c’est peu dire…ensuite il à failli se faire pendre en écosse puis est venu au PSG…entraineur très moyen…contrairement à un FRED ANTONETTI(à peu près 35 meilleur que lui),heureusement qu’il fait classe et propre sur lui et poli…sinon il n’aurait vraiment rien pour lui…quand à roche et bazin ce que dit le guen est… Lire la suite »

K
K
1 juin 2009 13 h 24 min

Le Guen était un très bon consultant sur Canal le peu de temps où il y a officié en tant que tel. Concernant ses compétences en tant qu’entraîneur, j’ai toujours quelques réserves… Son bilan avec les Rangers avait été quand même mauvais, et sa gestion du onze de départ au PSG, en lançant des jeunes sans expérience dans le grand bain un peu trop vite, m’a toujours laissé un sentiment mitigé, tout comme la gestion du cas Kezman qu’il aurait fallu régler plus clairement. Ca manque clairement d’ambition tout ça, c’est dommage. Reste maintenant à savoir si Hoarau et Sessegnon… Lire la suite »

Romain
Romain
1 juin 2009 16 h 01 min

Le PSG vaut mieux que ce tire au cul de Paul Le Guen, meme si il a raison a propos de Bazin et de Roche.
Eh Wanou  » le psg n’a jamais rien fait  »
le PARIS SG c’est :
2 Championnat de France, 7 Coupe de France, 3 Coupe de la Ligue, 1 Trophée des Champions, 1 Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe et 1 Coupe Intertoto

faiz
faiz
1 juin 2009 19 h 54 min

ralala kezman………