Philippe Lucas traite Cyril Hanouna de ‘journaliste à la con’ (Vidéo)

Le nouveau chroniqueur de Touche pas à mon poste, Philippe Lucas, viendrait de se faire remercier après seulement deux apparitions cette saison, en raison de son second degré un peu spécial.

MAJ : apparemment, Phillipe Lucas n’aurait pas été viré de l’émission, contrairement à ce qu’affirmait le journal Télé 7 jours,  dont le rédacteur en chef n’est autre que l’un des chroniqueurs de l’émission (Thierry Moreau), qui a induit toute la presse en erreur. Peut-être que ce dernier n’aime pas Lucas…

Apparemment, il aurait quitté l’émission précipitamment en déclarant, toujours avec humour, “J’en ai marre, j’me casse”.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Nonyme
Nonyme
19 septembre 2013 18 h 43 min

Euh c’est pas un mec fait pour une chronique TV, c’est un prof d’EPS le gars !
Bande de débiles à la direction !

DRAGO
DRAGO
19 septembre 2013 20 h 27 min

et puis hanouna n’est pas journaliste , il est animateur donc bon

Scandale
Scandale
20 septembre 2013 0 h 21 min

Il essaye de garder son côté cool et sympa alors que dans sa tête, il a déjà viré ce mec. Impitoyable.

Hazuki-san
Hazuki-san
20 septembre 2013 11 h 34 min

N’importe quoi.
Ils se sont pas embrouillés, c’était du second degré.
Et s’il est parti plus tôt c’est qu’il avait un train à prendre, ça a été dit avant.

Antal
Antal
20 septembre 2013 13 h 25 min

Je ne sais pas qui a écrit cet article, mais c’est certainement un apprenti journaliste à la con 😀

AmourAnarchie
AmourAnarchie
20 septembre 2013 14 h 15 min

Ce qui est sur c’est que Lucas était un piètre chroniqueur, il n’a jamais fait d’intervention censée en 2 émissions, et on avait toujours l’impression qu’il était invité et pas chroniqueur. Il ne connait rien au monde de la télé.

Aprés internet aime présenter les choses pour avoir du “clash”, du “buzz” et autre conneries.
Regardez le titre de l’article, c’est n’importe quoi; comment transformer une blague en insulte pour faire du sensationnel.