Les photos glaçantes d’asiles psychiatriques abandonnés

Ces photos sont l’œuvre de Jeremy Harris, photographe de Brooklyn qui a commencé à s’intéresser à ces vestiges en 2005.

Dans les années 1950, il y avait environ un demi-million de personnes vivant dans des établissements psychiatriques aux États-Unis, dont certains ont été construits au 19è siècle. Ces endroits chargés d’histoire font froid dans le dos comme on peut le voir sur ces clichés qui rendent état de la décomposition des bâtiments, mais qui constituent également une représentation métaphorique de l’abandon des malades mentaux du système de santé américain.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
24 juin 2014 20 h 45 min

Toujours mieux que certains quartiers…