Polémique autour du jeu Saint Row 2

Dans les couloirs de la station Saint-Denis Porte de Paris, sur la ligne 13 du métro parisien, impossible de l’ignorer.

La campagne d’affichage géante pour Saints Row 2, un jeu vidéo interdit aux moins de 18 ans, dont le slogan est « l’enfer des gangs n’a pas de limites », s’étale sur les murs et montre notamment un homme sous les traits du rappeur Booba, qui met en joue les passants.

La campagne n’est pas tout à fait du goût de la mairie, qui demande son retrait. Le maire Didier Paillard estime qu’il s’agit d' »une incitation à la violence » qui « salit l’image de la ville ». Il demande au préfet de Seine-Saint-Denis « de mettre en demeure la RATP de retirer l’habillage actuel » de la station permettant d’accéder au Stade de France car « il porte atteinte à la dignité des habitants, salit l’image de la ville et constitue une incitation à la violence », explique-t-il.

Selon le maire de la ville, la plus criminogène de France, la station de métro a été « ciblée » pour cette opération commerciale d’envergure en raison de deux événements au Stade de France : un concert d’Urban Peace le 4 octobre et le match France-Tunisie du 14 octobre.

crédit photo : AFP
crédit photo : AFP

« Saint-Denis et le Stade de France ont été choisis pour espérer trouver là un public qui correspondrait aux fantasmes de territoires devenus la propriété de gangs se livrant une guerre sans merci », s’indigne-t-il. La ville « se réserve la possibilité de porter cette affaire devant la justice ». Selon la RATP, la campagne d’affichage orchestrée par la régie publicitaire Metrobus doit prendre fin « comme prévu » aujourd’hui vendredi.

source: TF1.fr

La bande annonce du jeu

+ d’infos sur le blog du jeu
0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Mel
Mel
30 octobre 2014 21 h 51 min

Pour ma part, j’ai adoré ce jeu que j’ai téléchargé sur http://m.mobijeux.com/, mais il est vrai qu’il ne faut surtout pas suivre l’exemple des personnages !