Polluer plus pour travailler plus !

Taux préférentiel de TVA pour les engrais et pesticides…

Dans la chasse aux niches fiscales à laquelle se livre notre gouvernement, dans le but de réduire un déficit budgétaire abyssal, certaines propositions paraissent pertinentes, comme la réduction des allocations chômage, mais d’autres moins, comme l’incitation faite aux agriculteurs d’utiliser sans la moindre modération engrais et pesticides…

Le Conseil des Prélèvements obligatoires, qui a rendu un rapport très dur sur ces différentes dispositions dérogatoires, s’est aussi penché sur le taux de TVA préférentiel de 5,5%, afférents aux engrais et pesticides, ouvrant aux agriculteurs, comme à quelques géants de la chimie, des perspectives épatantes en ce qui concerne la diffusion de certains produits toxiques.

Les conséquences logiques d’une telle mansuétude se retrouvent un jour ou l’autre devant les tribunaux, comme ces jours-ci à Brive, en Corrèze, puisque trois agriculteurs sont poursuivis par une association de riverains pour épandage abusif.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments