Pour ou contre la colocation ?

Selon l’Observatoire National du logement, cette pratique ne cesserait d’augmenter : 4 à 10% des logements sont des « colocs ».

Alors que les étudiants étaient les premiers à se ruer sur les colocations, le phénomène semble gagner aussi les tranches d’âges plus élevées :

« La colocation n’est plus un phénomène étudiant. Nous avons été les premiers étonnés. Quand nous avons démarré en 2001, l’âge maximum de nos clients était 25 ans. Il est maintenant de 59 ans! », selon un spécialiste.

Les avantages sont la possibilité d’habiter dans le centre de grandes agglomérations à un prix abordable, ou encore de profiter d’une vie plus fêtarde et moins monotone.

Personnellement, je pense de plus en plus à envisager une colloc’ ! Mais je ne suis encore sûr de rien… et j’ai très peur de faire le mauvais choix 🙁

En avez-vous déjà fait l’expérience ? Déçus ou satisfaits ? 

Envisagez-vous de vous y mettre, ou jamais de la vie ?

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments