Pourquoi la guerre au Mali ?

Une question simple devrait amener une réponse simple : pourquoi la France, ex puissance coloniale, va soutenir M Dioncounda Traoré. ?

Pour quelles raisons? M.Hollande nous indique que c’est dans un immense élan altruiste, pour soutenir un peuple ami (colonisé et dépecé pendant de nombreuses années ) alors que croire ?

De même que la guerre de justice d’un certain NS en Libye n’avait rien de légitime (voir blog, guerre en Libye), on se doute qu’ici, il en va un peu de même. D’aucun explique que c’est pour déstabiliser l’Algérie : cernée par l’armée française, le sud du pays est en proie à de violentes contestations contre l’opération « Serval ».

Un excellent article ci-joint, explique parfaitement la dualité de cette intervention, avant de punir les méchants terroristes au Nord-Mali, l’opération en cours vise surtout à servir les intérêts de la France post-coloniale.

RIEN NE CHANGE ?

A la lecture de tous ces articles précédemment cités, on dirait bien que non. La France du gouvernement d’Hollande reste la France impérialiste. Désireuse d’affirmer son statut de cinquième puissance mondiale, quitte à financer le programme par du sang et des larmes. Mais plutôt ailleurs que dans le pays justement.

Pourtant tout ne va pas si bien au royaume et malgré tout ces petits camouflets, en particulier le mariage homosexuel qui sert habilement a maquiller deux étapes majeures du quinquennat Hollande (le Mali et le nouveau contrat d’embauche) ; il reste un pan ouvert béant dans notre nation : l’idée socialiste.

Nous avons voté pour un homme différent ? C’est tout au moins ce que l’on nous disait mais cette intervention armée nous montre que nous sommes toujours dans la même logique.

POUR EN FINIR AVEC LA FRANCE AFRIQUE

En tout cas dans ce cadre là elle n’est plus possible. Il faut réinventer les relations entre le continent Europe et le continent Afrique. Parler de France-Afrique c’est aussi faire preuve d’un excès de langage : une nation face à un continent. Parler ainsi c’est dire que la France est l’égale d’un continent. Hors ce n’est pas le cas. l’Afrique est duelle et majestueuse, diverse et riche.

La question sémantique pose ainsi le débat : de quels erreurs faut il se prémunir pour développer de meilleures relations avec les pays africains ? voilà la vraie question. Il est d’abord question de dette : en voilà un aperçu . S’en affranchir est donc vital pour construire de nouveaux rapports.

Cette dette est comme la pauvreté entretenue dans notre pays visant à favoriser une oligarchie et effrayer l’ autre partie de la population . La solution est l’annulation pure et simple de cette dette. Sans autre forme de procès. Car finalement elle est entretenue artificiellement afin de prélever l’impôt sur le continent Noir. Rien de moins .

CONCLUSION

Le parti socialiste français a, à mon sens , beaucoup d’autres choses à faire plus importantes dans l’immédiat : gérer le problème des retraites, organiser les nouveaux contrats de travail, s’occuper de la pauvreté, en finir avec l’inégalité en banlieues, créer un sentiment de fraternité de liberté et d’égalité.

Et c’est surtout à ça que je pense en ayant voté pour eux : fraternité et égalité égal liberté. Ce doit être l’oeuvre et le coeur même du programme socialiste. Montrez la voie messieurs, soyez dignes et fiers de représenter la nation des Lumières et non d’obscurcir encore un peu plus la face du monde.

Libérez vous des carcans dogmatiques que l’on vous a enseigné à l’école, réjouissez vous du vivre ensemble et faite appliquer l’égalité pour tous. Ces écrits sont importants : ils sont un rappel de ce qui a fait que nous avons voté pour vous. Trahir ces idéaux et c’est un conflit irrémédiable que vous enflammerez : celui de l’espoir de millions de gens bafoué par un groupe élu au service de financiers avides.

Réveillez vous tant qu’il en est encore temps ! L’heure approche où la farce démocratique va s’écrouler …

Révolutionnairement Vôtre,

Boris Rannou.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments