Pourquoi la télé japonaise va très probablement remporter la palme 2014 de la plus mauvaise blague

Les Nippons ne cesseront jamais de nous surprendre comme en atteste la dernière lubie télévisuelle en date qui, pour les biens d’une émission, a arraché des bras de Morphée un comédien en le catapultant à 50 mètres dans les airs.

L’émission japonaise Dokkiri Award (« dokkiri » signifiant ‘être surpris’) dont le concept s’avère peu scrupuleux et tortionnaire à l’endroit des cardiaques, a pour but de jouer des mauvais tours à ses victimes pour le plus grand plaisir de ses téléspectateurs hilares.
La proie, le comédien Toshiaki Kasuga qui se trouvait aux abords du mont Fuji pour des raisons professionnelles, ne pouvait imaginer en s’endormant dans un cabanon de fortune après une soirée bien arrosée en compagnie de son équipe technique, se voir réveiller, sanglé à son lit, par des effets pyrotechniques placés sous celui-ci annonçant son décollage imminent à destination de la planète « infarctus ».

Ne pas être cardiaque n’est ici pas la morale de cette séquence, mais bien de ne jamais s’endormir au Japon. JAMAIS.

4 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *