Une présentatrice de Russia Today critique ouvertement l'intervention militaire russe en Crimée

À la surprise générale, une présentatrice de Russia Today s’est illustrée au terme de son JT dans un monologue à contre courant de la ligne éditoriale de la chaîne.

Alors que l’Ukraine est au bord de la catastrophe suite aux nombreux maux qui l’ont touchée, entre les nombreuses années au pouvoir d’un appareil politique in-extenso corrompu et son allégeance idéologique partagée entre l’Est et l’Ouest, le dernier coup de force opéré par Poutine n’a fait que jeter de l’huile sur le feu. Au détriment des Ukrainiens.
Abby Martin, l’une des présentatrices de la version anglophone de Russia Today (diffusée sur le canal international et non en Russie, ndlr) est sortie du rang dans ce qui lui semble être une grave erreur après la prise de contrôle de la Crimée par les forces russes.

Verbatim (réalisé par nos soins et donc non exempt de tout reproche) :
… avant d’amener à son terme cette émission, je voulais m’exprimer du fond de mon cœur au sujet de la crise politique en cours en Ukraine et de l’occupation militaire russe. Ce n’est pas parce que je travaille ici, pour Russia Today, que j’ai pas une indépendance éditoriale. Je ne peux davantage souligner ma fermeté à l’égard de l’ingérence de n’importe quel Etat dans les affaires souveraines d’un tiers.
Ce que la Russie vient de faire est une erreur. Je ne connais pas l’histoire de l’Ukraine ou la dynamique culturelle de la région autant que je le devrais, mais ce que je sais, c’est qu’une intervention militaire n’est jamais la réponse. Je ne resterai pas de marbre, n’y m’excuserai ou encore défendrai cette invasion militaire. La couverture médiatique que j’en ai vu, de l’ensemble de l’échiquier politique, m’a vraiment déçue et va bon train avec cette information.
Au-delà de tout cela, je suis de tout cœur avec le peuple ukrainien, qui ne sont maintenant plus que des pions d’un jeu d’échec à l’échelle internationale. Ces derniers sont les vrais perdants dans cette affaire. Tout ce que l’on peut faire, c’est souhaiter une issue pacifique dans cette terrible situation et prévenir une prochaine guerre froide entre plusieurs superpuissances. En attendant, je continuerai à dire la vérité telle que je la vois.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
28 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
DRAGO
DRAGO
4 mars 2014 16 h 26 min

tres courageux mais bon malheureusement elle va avoir des problemes !

Barabas?
Barabas?
4 mars 2014 16 h 41 min

C’est pas demain qu’on verra un présentateur de JT français sortir de sa ligne éditoriale, Poutine ferait moins peur qu’Hollande ? haha 😀 😀

Kem
Kem
4 mars 2014 17 h 18 min

C’est mes quenelles, il cicatrise mal je crois le mec…

Jodi
Jodi
4 mars 2014 21 h 00 min

Je conseil à tous ceux qui ne la connaisse pas de revoir ces émissions, comme quoi y a quelques journalistes qui font le boulot.
exemple:
Comment Obama utilise la Novlangue pour faire passer sa propande:
http://www.youtube.com/watch?v=rSuCkZ8jJK4

ben
ben
5 mars 2014 7 h 54 min

C’est pas en France qu’on verrait un journaliste avoir des couilles comme ça…

Shinji
Shinji
5 mars 2014 11 h 15 min

Je la suis sur Twitter depuis un moment, elle est top comme journaliste. Et Russia Today est une vraie chaîne d’info !