Quand Dieudionné met une « quenelle » au Conseil général de la Dordogne

Le Conseil général se serait dit piégé après avoir loué, sans le savoir, une salle à l’humoriste…

Ce n’est un secret pour personne, le très controversé Dieudonné ne peut plus « se donner en spectacle » (haha) dans les salles de communes françaises depuis qu’il a fait monter sur scène, en 2008, le négationniste Robert Faurisson.

Si depuis l’humoriste ne se produit plus que dans son théâtre de la Main d’Or et dans son bus apprêté pour ses show, ce dernier a redoublé d’ingéniosité dans la perspective de sa tournée dans l’hexagone pour son nouveau spectacle baptisé « Rendez nous Jésus ».

En effet, Dieudonné a réussi à réserver une salle au centre des communication de Perigueux, le centre n’étant plus la propriété de la ville. Pour contracter cette réservation, le comique et son équipe sont passés par une EURL (ndlr : entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) appelée Phone Mobile, et spécialisée dans la vente de téléphones.

Le service chargé de la location n’a eu conscience à aucun moment de louer une salle à l’humoriste, et a simplement pensé qu’il s’agirait d’une soirée marketing. La réservation, passée en août dernier, informait seulement qu’il y aurait un spectacle humoristique avec un ou deux one-man-show, indique le quotidien Sud Ouest dans sa tribune.

Le Conseil général, détenteur des locaux en question, est très gêné, et a d’ores et déjà trouvé un vice de forme pour couper l’herbe sous le pied du trublion de la scène française. Quant-au maire de Périgueux, celui-ci a fait savoir qu’il n’hésiterait pas à passer par un arrêté pour interdire le spectacle s’il devait avoir lieu.

À noter que ce n’est pas la première fois que l’humoriste utilise ce stratagème…

Source : Sud Ouest

49 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *