Quand Jacques Cheminade se fait lyncher par la presse française

Le candidat à la Présidentielle, que l’Etat français avait déjà ruiné injustement, se fait littéralement « déchirer » par les journalistes français ! Et pourtant, c’est le seul homme politique qui avait prédit la crise financière !

Jacques Cheminade, qui anime le mouvement politique Solidarité et Progrès, subit une cabale pour le moins étonnante de la part de l’ensemble des journalistes français, qui font tout pour le décrédibiliser et le ridiculiser au maximum, alors qu’il fait partie des petits candidats et qu’il présente beaucoup d’idées non dénuées d’intérêt. Il s’était déjà présenté en 1995, et il avait alors déjà alerté l’opinion sur les dangers de la finance dérégulée et de l’Europe des marchés.
Alors bien sûr, son mentor, l’américain Lyndon Larouche est controversé et a tenu par le passé des propos extravagants. En outre, Jacques Cheminade manque vraiment de charisme et de consistance, a pas mal de propositions farfelues et a bien du mal à défendre certains propos extrêmes tenus par Larouche, mais…et après ?  Est-ce cela la démocratie ?
Donc en gros, quand on est un petit candidat qui fait moins de 1 %, on ne mérite que le mépris de la part des journalistes ? Et plus on augmente dans les sondages, plus on est respecté (cf Mélenchon), c’est donc ça le système dans lequel nous vivons ?
Petits extraits non exhaustifs de ce bien curieux traitement de faveur médiatique (sans compter tous les articles écrits à charge) :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jcq2MJmzbKM#!

A noter qu’en 1995, les comptes de campagne de Jacques Cheminade avaient été invalidés par le Conseil constitutionnel, alors que Balladur et Chirac avaient présenté des comptes irréguliers qui eux avait été validés. Selon Roland Dumas, qui était à l’époque Président du Conseil Consitutionnel, Chirac et Balladur avaient juste été « moins maladroits » (!?)
D’ailleurs, voici ce qu’a déclaré Jacques Robert, un ancien du Conseil Constitutionnel :

« Pour montrer que nous étions indépendants, nous avons invalidé Jacques Cheminade, alors qu’il n’avait commis que de légères erreurs. Pour lui, nous n’avons eu aucun problème de conscience : il a eu tous ses biens hypothéqués. »

Les conséquences de cette invalidation ont été très néfastes pour Cheminade puisque tous ses biens avaient été hypothéqués et on imagine l’acharnement judiciaire dont il du être victime.
D’ailleurs, Bayrou s’était indigné à juste titre chez Drucker en 2010 de ce « deux poids deux mesures », et avait repris la fameuse maxime de Lafontaine : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

Qu’on soit d’accord ou pas du tout d’accord avec les idées proposées par ce candidat, il est encore temps de se rappeler de la fameuse phrase attribuée à Voltaire :

Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.

Visiblement, les journalistes français semblent l’avoir oubliée…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Wow
Wow
11 avril 2012 13 h 37 min

Voltaire n'a jamais dit ça….
http://fr.wikipedia.org/wiki/Citation_apocryphe

ben c'est vrai que
ben c'est vrai que
11 avril 2012 14 h 49 min

asselineau ca aurait pu etre mieux…

Kira
Kira
11 avril 2012 16 h 54 min

Déjà que y a de moins en moins de débats en France alors si on commence à prendre au sérieux les candidats complètement à coté de la plaque on va avoir droit à des éléctions à l'Americaine avec les Rick Santorum, Michele Bachmann et compagnie et les batailles à base de vidéos de propagandes pour débiles profonds…

Louison
Louison
11 avril 2012 20 h 17 min

Ça ne m'étonne pas, mais ça fait peur de voir dans quel état est notre pays, avec ces journalistes bobos qui, soit se croient tout permis, soit sont aux ordres, soit les 2.
Cheminade a des choses intéressantes à dire, notamment en ce qui concerne la finance, c'est sûrement ce qui en gène certains: http://www.cheminade2012.fr/1995-2012-le-combat-de-Jacques-Cheminade-contre-le-peril-financier_00400

burner01
burner01
11 avril 2012 21 h 25 min

je trouve sa dégueulasse qu'il ne le laisse pas parlé il le font passé pour un clown au yeux de tout le monde. a sarko ou au autre y aurai jamais fait sa. et quand il dit qu'il partage les meme idée que Mélenchon il se trompe Mélenchon et un pourri comme tout les autre qui cache bien sont jeux

pasmoi
pasmoi
11 avril 2012 21 h 49 min

Si ca continue a la prochaine élection nous aurons droit de financer toutes les autres sectes du pays.
Il faut durcir la règle des parrainage sinon ca sera une fumisterie la prochaine fois.

Komplo
Komplo
11 avril 2012 22 h 55 min

moi, mars comme sujet de campagne ça m'aurais bien plus 😀

Naps
Naps
12 avril 2012 10 h 54 min

Merci pour cet article qui nous montre bien dans quelle "démocratie" nous vivons…

Anonyme
Anonyme
12 avril 2012 11 h 25 min

C'est un clown pathétique

charlotangi
charlotangi
15 avril 2012 22 h 19 min

N'oubliez pas de voir les interventions de Cheminade en 95 avant de juger (sans quoi vous ne faites que réciter des aprioris sans réfléchir) :
http://www.dailymotion.com/video/xm4che_1995-2012-le-combat-de-jacques-cheminade-contre-le-peril-financier_news#from=embediframe