Que pensent les députés de la pénibilité du travail et de la retraite

Street Press s’est rendu mardi à l’assemblée nationale pour prendre la température des députés avant une séance parlementaire (pépites inside)…

Mardi, jour de la 3ème manifestation contre la réforme des retraites, StreetPress s’est rendu à l’Assemblée Nationale avant la séance parlementaire pour connaître l’avis des députés sur un aspect oublié du projet de loi: les dispositions prévues pour les métiers éprouvants psychologiquement.

Les familles des employés/fonctionnaires disparus de Renault ou encore France Telecom Orange, apprécieront l’humour de Didier Julia, député UMP de Seine et Marne…

A lire sur LePost : l’article de StreetPress.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Elvis
Elvis
14 octobre 2010 21 h 10 min

L’ironie là dedans, c’est que ce soient des députés qui parlent de pénibilité.

Parce qu’on sait à quel point leur travail est duuuuuur :p (surtout vu leur salaire)

Steve
Steve
14 octobre 2010 21 h 37 min

Surtout que les députés perçoivent leur retraite à 55 ans avec seulement 15 ans de cotisation. Si Kosar n’aime pas les régimes spéciaux, il devrait commencer par là.

Le seul mec qui a proposé d’aligner les retraites des parlementaires sur le privé, personnalité politique au demeurant détestable, c’est Philippe de Villiers (comme quoi y’a du bon partout). Et dans tout ça, je ne parle meme pas des mandats cumulables.

Lancez-vous dans la politique !

Elvis
Elvis
14 octobre 2010 23 h 25 min

Ca, c’est sûr que c’est le bon plan ! Bien pépère, peinard, et tu gagnes plein de fric. Le monde est beau !

Ogyne
Ogyne
15 octobre 2010 9 h 45 min

et alors député européen c’est vraiment le plan idéal paraît-il

fantomas
fantomas
15 octobre 2010 11 h 59 min

ils sont bien nourris nos vieux hommes politique.

kresh
kresh
15 octobre 2010 20 h 28 min

Bien pépère, peinard tout ça ouais c’est clair le fait d’être député tu gagnes masse thunes sans rien branler…

Encore faut-il réussir à se regarder dans le miroir le matin en se rasant sans avoir envie de gerber.

Perso j’ai pas un salaire de ouf mais au moins j’ai ma conscience pour moi. Le matin, quand j’me rase avant d’aller taffer, je suis fier de ce que j’y vois.

moutemoute
moutemoute
15 octobre 2010 23 h 46 min

C’est pour la grande majorité une bande de petits nantis qui n’ont jamais mis les pieds en usine, dans les champs, ou chez un artisan, ou qui n’ont jamais eu un boss pour leur mettre la pression au quotidien dans un bureau, donc qu’ils ferment leur gueule et qu’ils écoutent et relais la parole du peuple c’est LEUR job en théorie et non pas qu’ils votent des lois pour se soumettre au bon plaisir de leur nabo de président qui est aux bottes des agences de notation, bras armés de l’empire… et ce putain de debré qui peut pas s’empêcher… Lire la suite »

Alanof
Alanof
16 octobre 2010 0 h 14 min

A 0:16, je lol quand le type parlait du métier de chirurgien. C’est pénible certes mais à ce que je sache, la paye est plutôt conséquente non ? Eh bah oui, vieux père député (je plussoie par cette expression la plupart des commentaires qui dénonce la « pénibilité » de la fonction de député), donnant donnant.
(Si certains me lisent, vous pouvez me dire franchement: est-ce que globalement, j’abuse des parenthèses ?)

moutemoute
moutemoute
16 octobre 2010 1 h 26 min

l’abus des parenthèses est signe d’un texte mal structuré, mais d’un autre côté c’est aussi un indice d’une certaine vivacité d’esprit :p
et t’inquiètes pas pour le chirurgien, s’il avait opéré pendant plus de 40 ans tous les jours il n’aurait pas pu jouer les cumulars.