Qui a tué Prescillia Gonzales, 18 ans, à Estagel ?

Depuis la découverte du cadavre de Prescillia dans le cimetière d’Estagel (Pyrénées-Orientales), l’enquête se poursuit pour découvrir qui a mortellement attaqué la jeune femme de 18 ans.

L’autopsie pratiquée mardi 9 juillet sur le corps de la jeune femme de 18 ans tuée dans la nuit de samedi à dimanche, à Estagel, à l’issue d’un bal, a révélé que Prescillia était morte asphyxiée et a été victimes de « violences sexuelles » mais pas de viol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez ce post !