Qui est Viktoria Ivanova, la journaliste russe blessée par la police à Paris (Photo)

La journaliste de RIA Novosti a déclaré avoir reçu des coups de matraque au visage et au bras alors qu’elle couvrait la manifestation du 1er mai.

Bien qu’elle portait un brassard et un casque avec l’inscription Presse, des policiers lui ont asséné des coups sur le bras et la tête.

«Des médecins volontaires m’ont prise à part et m’ont demandé si j’avais besoin d’aide. Mon casque m’a permis d’éviter des blessures graves, mais mon bras me fait encore mal».

Viktoria Ivanova est la Correspondante RIA Novosti à Paris.
RIA Novosti était l’une des plus importantes agences de presse de Russie avec TASS et Interfax. Officiellement sous la tutelle du ministère de la presse et de l’information de Russie depuis le 22 août 1991, son administration centrale était basée à Moscou.

Le ministère russe des Affaires étrangères a d’ailleurs réagi en appelant les autorités françaises à « mener une enquête minutieuse sur cet incident ».

« Nous jugeons inadmissible le recours à la violence à l’encontre de journalistes dans l’exercice de leurs activités professionnelles », a souligné le ministère dans un communiqué.

Viktoria Ivanova couvrait les manifestations du 1er mai à Paris, comme elle en a l’habitude, puisqu’elle transmet l’actualité de la capitale régulièrement en allant sur le terrain.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments