Rachida Dati ne se refuse rien

Réceptions, voyages, restaurants, mais aussi maquillage et collants: la Garde des Sceaux profite bien de ses privilèges de possession et maîtrise du pouvoir. 

Après la polémique de son « off » sur France24 et alors que Bercy vient d’annoncer que les finances publiques de l’Etat ne se portaient pas pour le mieux, loin s’en faut, le site Mediapart révèle que Rachida Dati mène grand train place Vandôme.

Réceptions, restaurants, voyages,…la Garde des Sceaux ne se refuserait pas grand-chose, pas même d’importants frais de maquillage et de collants…

« Les dépenses ont grimpé de manière vertigineuse pour finalement atteindre 270.000 euros en décembre 2007, soit un dépassement de 30% par rapport au plafond prévu », explique Mediapart, qui ajoute qu’une rallonge de 100.000 euros a été accordée au ministère de la Justice. Une information confirmée vendredi par le porte-parole de la Chancellerie Guillaume Didier, selon le Journal du Dimanche.

Toujours selon Mediapart, Rachida Dati a été « rappelée à l’ordre » par le contrôleur des finances du ministère, mais cette info est démentie par le porte-parole de la Chancellerie.

Mediapart évoque des dépenses en « paires de collants » et « frais de maquillages ». Le porte-parole a reconnu que le ministère avait réglé « le minimum nécessaire pour permettre des raccords de maquillage ».

=> La véritable question que l’on peut finalement se poser, c’est se demander si tout cela est scandaleux ou pas ? Rachida Dati représente le pouvoir français, elle se doit de représenter de par son statut, et sa visibilité, une sorte d’excellence française, qui a un prix.

Cependant, ces dépenses exagérées révèlent une certaine vision personnelle de la politique peu respectable : la politique est-elle une fin en soi, une manière de parfaire sa réussite personnelle et professionnelle au détriment des autres ?

De même, il y a pire : s’engager en faisant croire qu’on agit pour le bien de la collectivité, alors qu’au final, on se sert de la politique uniquement pour satisfaire ses envies de pouvoir et de réussite sociale.

Cela revient à se demander au final si une personnalité politique qui agit pour son propre compte et pour assouvir ses fantasmes de réussite (cf. Sarkozy, Dati,Yade…etc), réussit-il par ricochet à améliorer efficacement le bien-être public et la vie des gens ?

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Mokko
31 mars 2008 9 h 33 min

J’ai fait un rêve, ou les hommes d’Etat travaillaient ensemble pour le bien de tous les Français… Bon, je crois que je vais aller me recoucher… oO’

J’ai beau voté, comme beaucoup de français, toujours dans un espoir d’avoir un gouvernement à l’écoute des besoins des francais, mais au final, c’est ce genre de personne (« qui agit pour son propre compte et pour assouvir ses fantasmes de réussite ») qui se retrouve toujours au pouvoir. Il faut pas s’étonner des taux d’abstention records pour une grande puissance comme la France.

gegèle
gegèle
31 mars 2008 9 h 38 min

he bien ! elle se prend pour Paris Hilton! y’a vraiment de l’abus !
et pendeant ce temps, d’autres survivent avec un smic pour 4 et leur donne juste le droit de payer encore et toujours plus de taxes !
avec ce budget, on peut acheter un pavillon !!!

impots-utiles.com
31 mars 2008 17 h 33 min

madame Rachida Dati semble bénéficier de certains égards venant d’en haut… et pourtant les caisses de l’etat sont censées etre vides mais le budget du ministère de la justice ne cesse d’exploser…
pendant ce temps la ministère de l’interieur tombe en ruine…
http://www.impots-utiles.com/rachid