Rama Yade et le spray anti-SDF

  

Interrogée sur le Malodore, le répulsif anti-SDF utilisé par George Mothron, le maire d’Argenteuil, la jeune secrétaire d’Etat chargée des Droits de l’Homme cautionne l’usage de ce spray en expliquant qu’il faut « tout essayer ».

Devant le tollé qu’ont suscité ses propos sur le Malodore, le spray répulsif dont George Mothron s’est servi pour éloigner les SDF d’Argenteuil, celle qui est paraît-il pressentie pour occuper le ministère de la Culture à l’issue d’un prochain remaniement, a reconnu qu’elle s’était peut-être « mal exprimée »…

 

Quand Rama Yade revient sur ses propos :

La secrétaire d’Etat chargée des Droits de l’Homme a estimé qu’il y avait “un malentendu”. “Evidemment que c’était une idée condamnable, malheureuse, que je condamne totalement.” “Le maire a essayé, il s’est trompé, il a retiré”, a-t-elle expliqué, ajoutant: “L’idée n’a jamais été mise en oeuvre et c’était un débat d’il y a six mois qui a été condamné unanimement.” “Je ne justifie rien du tout” “Dans la rapidité, dans un couloir, je me suis peut-être très mal exprimée”, a-t-elle dit. “Quand je disais -il faut tout tenter-, je voulais dire qu’il fallait répondre aux préoccupations des gens. Ca ne veut pas dire que ce qu’on propose c’est bien”. “Je ne justifie rien du tout”, a-t-elle assuré.

D’autres réactions ? Mouloud Bousselat, conseiller municipal et secrétaire du PCF d’Argenteuil, et Valentin Texeira, “militant écologiste”, avaient “condamné avec fermeté” dans un communiqué les premiers propos de la secrétaire d’Etat qualifiés d'”inadmissibles”. (Avec l’AFP)

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments