De fake news à médicament officiellement candidat contre le Coronavirus, le Pr Raoult menacé de mort

Une semaine aura suffi pour que la chloroquine passe du statut de fake news vilipendée par une majorité du milieu scientifique, à celui de candidat médicament contre Covid-19. De source gouvernementale, on confirme que l’autorisation accélérée d’un essai clinique randomisé de grande ampleur supervisé par l’Inserm va être accordée ce mardi

Source : Les Echos.

Entre le moment où le Pr Raoult est passé pour un fou, et l’officialisation d’une recherche plus étendue sur la chloroquine, les Décodeurs du Monde l’avaient accusé d’être le propagateur d’une Fake News.

Le 25 février dernier, il publiait une vidéo intitulée « Coronavirus : fin de partie« . Sauf que « Les Décodeurs », média de fact-checking du Mondeont signalé cette vidéo comme étant « partiellement fausse », conduisant Facebook (qui officie en accord avec « Les Décodeurs ») à accoler un bandeau « Information partiellement fausse » sur la vidéo de Didier Raoult. Et poussant le ministère de la Santé à le considérer de la sorte.

Il a depuis renommé sa vidéo « Vers une sortie de crise » , amenant « Les Décodeurs » à retirer leur signalement. Dans sa vidéo de ce lundi, Didier Raoult a réagi : « Le Monde a décidé que ce que je disais, en rapportant ce qu’avaient publié les Chinois, n’était pas vrai. Il y a même eu ‘fake news’ pendant 36 heures inscrit sur le site du ministère de la Santé ! » .

Résultat des courses, le Dr Raoult a été raillé sur Internet, et a même reçu… des menaces de mort :

La communauté scientifique est très sceptique quant à ses travaux, ce qui a fait bondir les internautes :

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments