Renga Renga!

 

Il s’appelle Noy Alloushe, et les récents mouvements de révolte au sein du monde arabe l’ont inspiré. C’est surtout le très violent discours de Mouammar Kadhafi du 22 février dernier qui a fait réagir le jeune musicien. Dans son allocution, il menace la jeunesse manifestante avec cette phrase : «Nous marcherons sur eux par millions pour purger la Libye pouce par pouce, maison par maison et allée par allée ». Cette menace, Noy Alloushe l’a utilisé pour en faire un remix, et depuis, un buzz est né sur le web avec en seulement quelques jours déjà plus d’un million de clics. Ce titre a été baptisé « Zenga Zenga » (qui signifie « ruelle » en arabe), et la voix que vous allez entendre, est bien celle du colonel. Est-il permis de rire et de tourner en dérision M. Kadhafi? La question peut-être posée mais selon Noy Alloushe, de nombreux messages de soutien provenant de Lybie et du monde arabe en général lui sont parvenus. Ce titre dance pourrait peut-être devenir « une sorte d’hymne de ralliement des contestataires », selon le musicien interrogé par le site 7 sur 7. Un internaute lui aurait même écrit que quand Kadhafi tomberait, il danserait sur son mixage dans les rues de Tripoli (source AFP)




 

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments