Reportage choc : avec un ambulancier à Gaza



Le correspondant de FRANCE 24 à Gaza, Radjaa Abou Dagga, a pu suivre un ambulancier au plus fort de l’offensive israélienne. Un document exclusif dont les images très dures peuvent choquer.

Vidéo reportage FRANCE 24 « avec un ambulancier à Gaza » :


Un excellent reportage, sur une guerre filmée de l’intérieur :
[dailymotion x82yac]

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
nab
nab
20 janvier 2009 20 h 32 min

Comment des gens peuvent manifester pour soutenir ce genre de guerre….

caro
caro
23 janvier 2009 13 h 33 min

Je pense que si c criminels de guerre contre l’humanité, ne se sont pas déférés devant le TPI, alors ces instances internationales, auront pour la énième fois montré qu’elles n’ont pas étés fondées en vu de défendre les intérêts légitimes et les injustices subies par les populations musulmanes, et les pays arabes en particulier ; alors même que ces derniers états ont signés et tjrs respectés les accords , les conventions internationales et les décisions juridiques émanant de ces organismes ; ainsi si l’état sioniste n’est pas mise en cause en livrant les responsables de ces massacres, les états musulmans… Lire la suite »

caro
caro
23 janvier 2009 13 h 43 min

erratum : http//www.yabasta.fr/

Caropodo
Caropodo
29 janvier 2009 1 h 08 min

Un aperçu de l’origine du conflit… L’histoire de l’état Sioniste (résumée). “Ça commence comme un roman de Kafka. Un matin, sans que vous n’ayez jamais rien fait, on tape à votre porte. C’est un type qui affirme avoir habité dans votre appartement à l’époque où l’immeuble n’était même pas construit. Il vous explique que le propriétaire le lui avait promis, et que la mairie lui a donné l’autorisation d’y « retourner ». Vous lui dites qu’il n’en est pas question, mais il s’est déjà installé dans la chambre d’amis. Le lendemain, vous appelez votre voisin de palier pour qu’il vous… Lire la suite »