COUP DE GUEULE – Pour en finir avec la pop-up RGPD instrusive de consentement des cookies qui a rendu le web horrible

COUP DE GUEULE contre les pop-ups intrusives : mais qu’ont-ils fait du web ?

Depuis maintenant plusieurs années, naviguer sur Internet est devenu un enfer. Dès lors que nous cherchons une petite information, une définition, la météo, ou simplement un article intéressant ou inspirant sur tel ou tel sujet, nous ne pouvons échapper à cette satanée pop-up.

Vous la connaissez tous. Cette foutue fenêtre INTRUSIVE, insupportable, tantôt en haut, tantôt en bas, tantôt sur le côté, et qui nous OBLIGE à cliquer sur OK, puis qui recharge la page, et qui, si par malheur nous cliquons sur la croix, nous fait quitter le site en question.

Cette foutue pop-up, on a beau lui dire « OK ». « OK ». Et « OK » sur le millième site, la millième fois de la même semaine, elle finit toujours par revenir et par nous pourrir la vie.

Alors certes, je comprends tout à fait les problématiques de vie privée, et qu’il faille un garde-fou pour empêcher que nos données ne soient stockées et traitées sans notre consentement.

Mais cette loi, la RGPD, cet espèce de gros truc sorti tout droit d’une consortium bureaucratique qui a certainement coûté des millions d’euros (et des années de blabla législatif !), n’a certainement pas résolu le problème auquel il était censé s’attaquer, et pire encore, il a entraîné des millions d’euros d’amende pour des sociétés qui n’avaient eu ni le temps ni la compétence pour se mettre en conformité (pendant que les GAFA, quant à elles, roulent toujours leur bosse, tranquillou, entre espionnage et montages fiscaux douteux).

Qu’on se rassure. Le RGPD (GDPR en Anglais) n’empêche pas les sites Web de diffuser des publicités. Cela ne les empêche pas non plus de collecter des données ou d’utiliser des cookies – de petits fichiers texte stockés sur vos appareils – s’ils sont nécessaires pour fournir des services.

Et toutes ces pop-ups à la noix qui s’affichent à foison sur tous les sites indépendants, n’empêcheront pas Facebook, Insta, et consorts de collecter vos données, de vous traquer, de proposer des publicités personnalisées et de vous espionner.

De même qu’afficher mille avertissements n’empêchera pas la NSA, le KGB, le FBI, ou encore les extraterrestres de l’ordre du temple solaire de vous espionner s’ils le veulent.

Alors sincèrement, s’il-vous-plait, vous les décideurs et autres gratte-papiers qui prenez des décisions à Bruxelles ou je ne sais où dans votre tour d’ivoire…

Pouvez-vous SVP faire en sorte de nous faire cliquer UNE FOIS, au premier chargement du navigateur par exemple, pour nous demander ce que vous voulez, de notre accord pour bouffer du cookie jusqu’à notre groupe sanguin ou nos préférences sur Youp***, mais par pitié, VIREZ-NOUS CES P**** de POP-UPS INTRUSIVES qui ont rendu le web encore pire qu’à l’époque des slide-in, site under et autres pop-up pour des placements immobiliers hasardeux.

Je sais bien qu’il existe des plugins pour bloquer ces satanées intrusions intempestives, mais par principe, et pour le nombre de navigateurs et de terminaux qu’on utilise, il faudrait définitivement se débarrasser de ça sans avoir à passer par des extensions.

Si vous aussi, vous ne pouvez plus lancer votre smartphone SANS AVOIR L’APPRÉHENSION que vous allez devoir cliquer 20 fois pour accéder à un contenu basique.

Si pour vous aussi, l’écran de votre smartphone 47 pouces s’est réduit comme un peau de chagrin, sous le joug des bannières intrusives nous réclamant je ne sais quelle consentement en nous faisant cocher 15 cases pour rien, comme si on allait passer à la casserole ou sur le billard.

Si vous aussi, VOUS EN AVEZ RAS-LE-BOL de ce qu’est devenu le web à cause de ça, partagez le message, et pourvu que ça monte jusqu’en haut !

En attendant que les gâteux qui nous gouvernent réagissent d’ici 2057, voici des extensions pour désactiver les pop-ups à cookie :

PS : en lisant ce post, vous avez probablement du donner votre consentement RGPD cookie machin chose, et je m’en excuse par avance. Sachez qu’à part une pub ou deux qui ne rapporte que quelques euros par mois, personne ne cherche à vous espionner ici, et sincèrement, on se fiche littéralement de ce que vous avez à cacher et on a rien à vous vendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez ce post !