Rockin’ Squat – Triste Paris (clip + paroles)

Paroles (Via)

1er couplet :

Il est 5h et Paris dort toujours

Il ne s’est rien passé une nouvelle fois cette nuit

Ca fait des années que Paris ronfle

Ca fait des années que ça nous gonfle

Nous les artistes mages de Paris

Paris : ville lumière

Seulement dans les films de Woody Allen

Car moi qui connaît son haleine

Je peux vous dire que rien ne brille ici

Joséphine Baker s’est depuis longtemps pris une banane

Et Saint-Germain des Prés n’est plus le jazz de Paname

Edith Piaf ne fait plus trembler l’Olympia

Ca fait bien longtemps que Gainsbourg n’est plus là

Paris s’essouffle, c’est normal qu’on s’en aille

Ville aigrie sans vibes et sans maille

Il est 5h et Paris dort toujours

[Refrain]

Ohhh Paris, Paris, triste Paris [x2]

2ème couplet :

Homologuer Paris je le vois que dans ma raie

je comprend pourquoi Jacques Brel s’est barré

Paris ça déchire t’as pas dû voyager

Paris pue la défaite comme son maire et son tro-mé

J’étais le premier à kiffer Paris

A marquer mon nom sur tous ces murs gris

Mais Paris est resté sans juice

Même les putes ne tapinent plus ici

ou sont les Fréhel qui chantaient Paris ?

Surement à bouffer des pâtes avec leur RMI

Ya plus d’artistes, que des guignols

Ya plus de penseurs, que des tafioles

Je parle pas de PD mais de baltringues

Coluche et Le Luron au paradis doivent devenir dingues

Paris est triste sous sa grisaille

Il est 5h et Paris dort toujours

[Refrain]

Ohhh Paris, Paris, triste Paris [x2]

3ème couplet :

Heureusement que notre hip-hop est là

Je parle des Mac Tyer, des Oxmo, des Booba

Des Kery, des Rohff, des Mac Krégor

Du son qui s’rebelle, qui change le décor

Des artistes qui remettent des couleurs

Des bandos, des BBC, des JR, des boxeurs

Les héros qu’ont fait qu’on y croit encore

Quand on s’réveille on s’dit que tout n’est pas mort

Mais on est si peu à déployer nos ailes

Heureusement qu’il y a du Noé, des Coulen des Cassel

Des Arthur H, des Chapiron

Ceux qui font que Paris a encore du fond

De la forme, du jus, de l’énergie

Qu’on ait encore envie de Big up Paris

Il est 5h et Paris dort toujours

Il est temps que je fasse mon retour

[Refrain]

Ohhh Paris, Paris, triste Paris [x2]

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Scorpion
Scorpion
8 novembre 2010 20 h 47 min

Ce texte est très vrai, je trouve… Au niveau culturel, c’est davantage à Berlin qu’à Paris que les choses se passent.

Anonyme
Anonyme
10 novembre 2010 19 h 22 min

Lourd le son des gros texte juste une petite dedicasse a Booba qui a coter des Mac Tyer Mac Kregor Kerry et Oxmo sa a un peu rien a voir mais bon apart ca vraiment tres bon ce titre d’un grand Monsieur du Rap francais

Saméto'o
Saméto'o
11 novembre 2010 11 h 12 min

C est pas coulen mais Kounen,qui a fait 99 francs entres autres, et MDRRRRR c est pas « des chats qui rodent » mais Chapiron,Kim qui a fait Dog Pound dèrnièrement.