Rosarita Tawil, Miss Liban 2008, s’exprime (enfin) sur le scandale de ses photos sexy !

Éclaboussé par un scandale de photos sexy qui la montraient en bikini et quasi-nue, seins cachés par ses mains, Rosarita Tawil, Miss Liban 2008, répond enfin de ses fameuses photos par la voix de L’Orient Le Jour !

On attendait une réaction de sa part, c’est chose faite !

La sublime Rosarita Tawil avait fait le tour du Web franco-arabe avec des photos privées la montrant dans des pauses pour le moins très sexy.

Un buzz sans précédent dans le monde des Miss arabes.

Et qui avait révélé ses photos ? Vous vous souvenez ? Je vous laisse deviner... 🙂

Quoiqu’il en soit, EteignezVotreOrdinateur soutient Rosarita Tawil, Miss Liban 2008, pour la simple et bonne raison que ces photos sexy en bikini sont tout sauf un scandale. La belle a en effet été prise à partie par de nombreux blogs, journaux et forums qui avait extrapolé l’affaire. On a ainsi entendu que Rosarita avait été payée pour faire ses clichés par exemple.

D’autres théories abracadabrantesques avaient fait surface. Mais qu’importe, aujourd’hui, la magnifique Miss Liban 2008 a enfin répondu à ses détracteurs.

Elle aurait pu faire la morte, ou bien démentir et crier au montage photo. Non. Elle est restée digne, et a totalement assumé ses photos en disant qu’il n’y avait absolument rien de scandaleux. Une réponse claire, nette et sans bavures, qui aura eu le mérite de montrer son intelligence, son intégrité et sa transparence. Des miss comme ça, on en veut plus !

C’est pourquoi Eteignez et Akelhawa.com lui rendent hommage, et lui tirent le chapeau bas.

Vu qu’il faut toujours voir le bon côté, il y a quand même quelque chose qu’on ne retirera pas à la nouvelle Miss : c’est la Miss Liban qui aura le plus buzzé dans l’histoire des Miss Liban !

Voici la réponse qu’elle a faite à ses détracteurs pour le réputé journal l’Orient Le Jour :

RENCONTRE – Rosarita Tawil, Miss Liban 2008
Un scandale monté de toutes pièces
L’article de Carla HENOUD

À peine s’était-elle présentée à l’élection de Miss Liban 2008 qu’un parfum de scandale, arrangé et exagéré, se dégageait des différents sites Internet locaux et internationaux. Rosarita Tawil, Miss Liban 2008, a vite découvert le goût – amer – de la célébrité. Avec une réaction mesurée et froide, affichée aux yeux d’une presse avide de scoops, elle a réussi son examen de passage dans le monde cruel des étoiles filantes. En beauté.
Fiche technique : taille : 1m78 ; poids : 58 kg ; tour de taille : 64 cm ; tour de poitrine : 94 cm ; tour de hanches : 97 cm. De grands yeux bruns, une allure fine et élancée, un beau sourire qui se plaît à vaciller entre timidité et séduction. Rosarita Tawil, un prénom emprunté à sa grand-mère et inspiré de la légende des roses de sainte Rita, que les amis surnomment Rosie, sent déjà, à peine sacrée la plus belle, le poids lourd de sa couronne. Mais cela ne l’empêche pas de revenir sur un moment inoubliable et un bonheur immense. Celui de pouvoir afficher le titre glorieux, pour toute jeune fille de 20 ans, de Miss Liban 2008.

Une victoire très applaudie
Retour sur deux soirées « magiques » durant lesquelles des millions de téléspectateurs ont pu suivre en direct sur la LBCI, et participer par leur vote, l’élection de la miss. Parmi les douze prétendantes choisies par les 9 membres du jury, Rosarita Tawil, de Kaitouly, près de Jezzine, fait une apparition remarquée. Étudiante en gestion à l’AUB, née sous le signe du Lion, elle avoue détester l’égoïsme et le mensonge, aimer les voyages, la lecture, la danse qu’elle a longtemps pratiquée et la natation. Elle confirme être sérieuse, persévérante, mais aussi un peu naïve et très entêtée, et raconte qu’elle a décidé de participer cette année, précisément, à la compétition, parce que c’était le bon moment. « Ma famille, sans être tout à fait pour, n’était pas contre. Elle m’a soutenue et encouragée. C’était une belle expérience, je savais que j’y gagnerais beaucoup, même en cas d’échec. » À la question « Quelle est la leçon que vous avez apprise d’une erreur commise ? » Rosarita parle de traîtrise, de l’erreur souvent commise de se fier aux apparences. C’était sans compter sur des lendemains moins cléments.

Bikini scandale
Pour une Miss qui, comme celles qui l’ont précédée, déclarait à la presse vouloir « laisser une trace pour que les gens se rappellent de moi », le scandale étalé sans vergogne sur Internet n’aura sûrement pas aidé à faire connaître cette jeune fille d’à peine 20 ans. Scandale est un grand mot pour ce tapage médiatique autour de quelques photos prises il y a trois ans, chez elle à la maison, par des membres de sa famille. On y voit Rosarita en maillot de bain, avec ou sans soutien-gorge, la poitrine dissimulée. « Les photos, raconte-t-elle très calmement, avaient circulé alors à l’école et ailleurs, parce qu’un ami à mon frère y avait eu accès. Et puis les choses se sont tassées. » Jusqu’au concours pour le titre de Miss Liban 2008, lorsqu’une âme fort charitable et prude a jugé malin et opportun de les rediffuser sur le Net. « Il y a eu de nombreuses interprétations, très farfelues, qui ont accompagné les photos. Que j’avais fait ça pour de l’argent, que j’avais vendu les clichés à des magazines. » Les organisateurs de l’événement confirment qu’il n’en est rien, que les photos n’ont pas été prises par un professionnel et que cela est tout simplement une intrusion dans sa vie privée. « Si je savais qu’elles allaient être aussi regardées, j’aurais fait mieux ! Plus sérieusement, je ne voudrais pas, poursuit Rosarita, donner plus d’importance qu’il n’en faut à ce qui s’est passé. J’ai été touchée par l’injustice qui a entouré ce tapage médiatique et la méchanceté gratuite qui peut exister chez certaines personnes. Je voulais juste éclaircir les choses, le reste, ce que je suis, se verra dans l’année à venir. » Dont acte.
En attendant, la belle, entourée de trop de bêtes qui finiront sûrement par trouver une autre proie, va bientôt rencontrer le président Michel Sleiman, s’occuper d’environnement et promouvoir le tourisme, avant de s’envoler le premier octobre pour Kiev, en Ukraine, où elle va représenter le Liban au 58e concours de Miss World. En beauté.

Carla HENOUD

**********************

Source :
– L’orient Le Jour
Groupe Facebook dédié à Rosarita Tawil, Miss Lebanon 2008.

Voici pour le plaisir des yeux, une petite sélection de photos sexy de Rosarita Tawil !

Vive Rosarita Tawil ! Bonne continuation à elle, et qu’elle soit le plus heureuse possible !

Plus de potins du monde arabe sur :
http://akelhawa.com

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Hakim
Hakim
8 janvier 2013 1 h 05 min

Une vraie pute

Lamia alami
Lamia alami
16 janvier 2013 3 h 47 min

Elle est moche…

khadija Dlimi
khadija Dlimi
16 janvier 2013 11 h 39 min

C’est elle qui danse @ Dancing with the stars ???