Salah Barhoum vit un calvaire depuis qu’il a été suspecté par erreur sur Internet

article-2311248-195FF4FE000005DC-656_634x416

Entourés par des internautes sur des photos publiées par la suite dans la presse, ces faux suspects ont été médiatisés malgré eux.

Salah Barhoum, ado de 17 ans originaire du Maroc et habitant à Boston, a vu sa photo diffusée sur le net, et publiée dans le New York Post. Depuis, ce passionné de course à pied vit un véritable calvaire.

Ce jeudi, alors qu’il revenait du lycée, il dit avoir aperçu un homme dans une voiture le dévisager et parler au téléphone. Il ne lui en a pas fallu plus pour rentrer précipitamment chez lui. « Même me promener en rue est devenu un geste stressant désormais. Un gars a même appelé ses amis en me voyant en disant ‘Hey, le type des infos vient de passer juste là devant mon nez’. Je suis parti, mais c’est loin d’être agréable ».

D’autres suspects avaient été mis en lumière par les enquêteurs amateurs du web, à commencer par le « Marc Dutroux » de Boston, qui avait éveillé les soupçons avec son sac à dos et sa mine patibulaire :

L’histoire ne dit pas si ce dernier l’a mal vécu ou pas, lui dont l’apparence semble être l’une de ses priorités…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Jodi
Jodi
19 avril 2013 22 h 54 min

Ce qu’il a mal vécu c’est votre comparaison avec marc du trou!

tomy
tomy
20 avril 2013 0 h 23 min

les dangers du net, et tous ces pseudo enquêteurs même pas capable de gérer leur vie et viennent fouiner et ce dire nouveau chevalier blanc.

Flexin
Flexin
20 avril 2013 2 h 01 min

je suis sur que c’est le gamin à gauche du « marc Dutroux » il a un sale mine et en plus il a mis sa capuche il m’a l’air suspect…