Salut les Terriens – Pierre, l’agriculteur

Invité de Thierry Ardisson dans « Salut les terriens », Pierre, un agriculteur excédé par les politiques, fond en larmes sur le plateau…

Suite aux propos tenus sur France Inter le 17 décembre dernier par Bruno Lemaire, ministre de l’agriculture, un auditeur, enragé par « les conneries » du ministre, appelle la rédaction de France Inter et fait part de son désarroi.

L’émission de Canal + a retrouvé la trace de cet auditeur, Pierre Priolet, un agriculteur au bout du rouleau, fragile, qui témoigne du climat d’injustice que vivent les agriculteurs et de l’abandon des politiques. Un passage poignant…

(Son passage débute à 5min 40s, Partie 3)

[Cliquez sur l’image.]

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
29 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
gpadpo
gpadpo
21 février 2010 15 h 01 min

Cet homme est touchant. Il a su exprimer en une dizaine de minute comme il fallait la souffrance du monde agricole que peu de Français comprennent…

Et c’est là qu’on se dit que le gros con, c’est pas celui qui vient balancer son fumier en centre ville! Le gros con, c’est celui qui râle contre l’agriculteur parce qu’il va arriver en retard au travail! Lui qui a un confort de vie que n’aura jamais l’exploitant agricole…

Il FAUT faire quelque chose, sinon ce n’est pas que la profession d’agriculteur qui va disparaitre, c’est toute une richesse française.

vince
vince
21 février 2010 15 h 32 min

IL FAUT?? BA Y’A PLUS QU’A…

Un ragoteur économiste !
Un ragoteur économiste !
21 février 2010 16 h 19 min

gpadpo, n’exagère pas… x] Non, la profession d’agriculteur ne va pas disparaître, elle va s’amenuiser. C’est le marché qui régule. Seuls les plus forts survivent, les autres font faillite. Il s’avère que nous sommes actuellement en temps de crise, donc la compétitivité entre les entrepreneurs est intense: c’est un effet de purge tout à fait naturel. Pour survivre, il faut innover, se différencier des concurrents. Sans innovation visant soit à baisser les coûts de production, soit à augmenter la qualité du produit: en macro-économie, le système économique tend spontanément vers un équilibre de marché (l’équilibre étant par définition un état… Lire la suite »

JR
JR
21 février 2010 17 h 04 min

Une petite faute Ministre de l’agriculure et pas de l’agriculteur 😉

JR
JR
21 février 2010 17 h 05 min

Désolé c’est moi refait une faute de frappe Agriculture

ahaha
ahaha
21 février 2010 17 h 14 min

Poignant et tellement vrai,mais y’a un moment ou y’en a marre de la competitivité,et il faut soutenir l agriculture Francaise,qui nous coutera de toute facon moins cher que des pomme de chine totalement degeulasse et surement faite en depit du bon sens.
Le fleau de notre societé:
_l actionnaire
_ et le profit a tout prix

Steve
Steve
21 février 2010 18 h 01 min

@Jr

On va y arriver 😉

CQLONNP
CQLONNP
21 février 2010 18 h 04 min

Merci Monsieur Pierre l’agriculteur.

prosciutto
prosciutto
21 février 2010 18 h 47 min

Merci pour le cours de libéralisme économique nauséabond de certitudes, il en reste pas moins que la grande distribution s’arroge des marges indécentes que la main invisible me semble bien peu encline à stabiliser.

CQLONNP
CQLONNP
21 février 2010 18 h 55 min

PS : le ragoteur économiste…tu crois sincèrement à ce que tu écris? Je veux dire, en termes de logique humaine, au-delà de la sphère capitaliste ? Tu arrives à accepter ce système et le justifier par des raisonnement qui n’ont de sens que dans leur propre absurdité ? Moi je dis chapeau…

Ça me fait penser à d’Ormesson qui n’a rien à dire mais qui le dit bien lol

Le ragoteur économiste !
Le ragoteur économiste !
21 février 2010 21 h 11 min

@prosciutto, ce n’est pas un cours de libéralisme, mais un cours d’économie. Je ne fais que constater le changement opéré par le marché, pas par le système politique en place. Pour ne pas susciter de telles réactions, j’ai évité au maximum de dévoiler mon avis, j’ai cherché à être neutre. Les principes théoriques cités sont ceux que l’éducation nationale fait apprendre aux lycéens français de la section Économique et Sociale. Bon et sinon, tu serais prêt à créer une loi visant à limiter les profits de manière à distribuer l’excédent aux concurrents ? Eh bien pas moi. Pour trois raisons.… Lire la suite »

Campagne
Campagne
21 février 2010 21 h 23 min

+l’infini pour cet agriculteur !!!

CQLONNP
CQLONNP
21 février 2010 21 h 41 min

Je ne suis pas d’accord avec toi. Sous couvert d’une rigueur et d’une objectivité clamée, tu nous décris une situation du registre du fatalisme… et du naturel… »effet de purge tout à fait naturel » « Pour survivre, il faut innover, se différencier des concurrents.  » cela ressemble à une belle leçon, voire un conseil, ou une menace. Quand on vient froidement faire un cours d’économie en commentant ce type de post , c’est déjà porteur d’un message. Et je te trouve bien complaisant , simpliste et désinformateur quand tu écris  » Les économistes n’ont pas encore trouvé de système économique sans crise.… Lire la suite »

prosciutto
prosciutto
22 février 2010 1 h 11 min

« Bon et sinon, tu serais prêt à créer une loi visant à limiter les profits de manière à distribuer l’excédent aux concurrents ? Eh bien pas moi. Pour trois raisons. Premièrement, parce que ce n’est pas juste (réfléchis-y un minimum…). Deuxièmement, parce que les entrepreneurs seraient moins nombreux et parce qu’ils seraient incités (les plus faibles comme les plus forts) à faire moins d’effort (moins grande diversité de produits, moindre qualité des produits, mais surtout hausse des prix, et donc à long terme conditions de vie en baisse). » Tu vois, c’est là que les petits étudiants de droite comme toi… Lire la suite »

Le ragoteur économiste !
Le ragoteur économiste !
22 février 2010 1 h 46 min

Arf, CQLONNP, c’est lorsque j’ai vu ta définition erronée de l’économie que j’ai commencé à comprendre. C’est ta dernière phrase qui m’a fait complètement tilter. Dans une telle situation, il paraît inconcevable de parler d’économie sans faire état de social. L’économie, c’est le coté objectif de l’affaire, et le social, c’est le coté subjectif, que j’ai minimisé volontairement (!). Mon but était en effet de ne pas donner d’avis. Or, par défaut, ne pas parler de l’état social d’une telle situation, c’est donner un avis très extrémiste ! Alors, mea-culpa, je comprend vos réactions. J’affirme donc que toute l’interprétation que… Lire la suite »

Le ragoteur économiste !
Le ragoteur économiste !
22 février 2010 2 h 28 min

@prosciutto, « Ils ont le pouvoir de le faire, alors ils le font, ne confond pas tout »: ah mais je suis bien d’accord avec ça. Je vois pas ce qui a pu te faire croire le contraire. Je l’ai d’ailleurs dit explicitement dans un commentaire sur un autre sujet: « ce qui est à la cause de tous ces désagréments, ce n’est QUE le manque de précision des lois juridiques envers les acteurs économiques (et plus particulièrement les entrepreneurs). Et ce manque est en grande partie dû au fait que […] ». Toi, par contre, je pense que tu as du mal à… Lire la suite »

popol
popol
22 février 2010 13 h 20 min

dans tous les milieux, assurances, banques, grandes surfaces, administrations, mairies, agriculture, des gens sont au courant de choses effroyables et se la ferme depuis des décennies…

K93
K93
22 février 2010 14 h 46 min

le débat a bien plus d’intérêt que de stopper les quick hallal

CQLONNP
CQLONNP
22 février 2010 15 h 51 min

Le ragoteur : décidément, on ne par le pas la même langue hahaha Tu évites soigneusement encore une fois de répondre à mes interrogations et de corriger tes propres erreurs, et tu te dédouanes en affirmant que ma définition de l’économie ( je n’ai pas donné de définition à proprement parlé, bref) est FAUSSE, tout simplement. La tienne par contre, est forcément bonne puisque c’est celle qui est enseignée dans nos chers écoles et universités ( …). Si ton but était de ne pas donner d’avis, tu ne l’a pas atteint, comme je te l’ai fait savoir dans mon précédent… Lire la suite »

Le ragoteur économiste !
Le ragoteur économiste !
22 février 2010 16 h 21 min

CQLONNP, 3/4 de ton commentaire n’est qu’un résumé de ce qui a été dit. Tu penses qu’il faut répéter deux fois les choses pour que les gens comprennent ? Et les réponses a tes question vont de soi. Tu paraît vraiment irréfléchi pour le coup, et tu semble pourtant insister… Bref, arrêtons là.
Par contre, j’aimerais bien continuer de discuter avec prosciutto. Je veux savoir si le mode de pensée qu’il représente est dû à un manque de connaissance ou à un manque de réflexion.

CQLONNP
CQLONNP
22 février 2010 17 h 11 min

Hahaha, oui, c’est logique, je suis obligée de répéter puisque tu ne réponds pas…Ce n’est pas être irréfléchi que d’être persistant, tu confonds, encore une fois. « Les réponses vont de soi »…Alors pour nous faire la démonstration de préceptes économiques fondamentaux, indiscutables et incontestables, qui vont de soi, tu t’étales en effusions pompeuses, alors que pour répondre à mes questions, pour répondre à mes accusations ( car je t’accuse de désinformation et de complaisance), tu lances un  » ca va de soi, donc je ne réponds pas… » hahahaha. Ça va te faire plaisir, je le redis : tu n’as rien à… Lire la suite »

Le ragoteur économiste !
Le ragoteur économiste !
22 février 2010 17 h 39 min

Décidément… -_- »
Tu ne sais pas répondre sans sortir à chaque fois des conneries.

CQLONNP
CQLONNP
22 février 2010 18 h 26 min

Il ne doit pas savoir ce que signifie la phrase  » Arrêtons là.  » Pourtant, c’est lui qui l’utilise. Étrange similarité avec son discours…

Le ragoteur économiste !
Le ragoteur économiste !
22 février 2010 19 h 08 min

x]

CQLONNP
CQLONNP
22 février 2010 20 h 38 min

OOOh c’est mimi les tits smileys de djeun’s hahaha

LILIA
LILIA
23 février 2010 1 h 11 min

J’ai eu les larmes aux yeux.
J’aimerais que tous les responsables politiques et notamment le président voient ça.

Litalien
Litalien
23 février 2010 1 h 54 min

« Pour survivre, il faut innover, se différencier des concurrents. Sans innovation visant soit à baisser les coûts de production, soit à augmenter la qualité du produit » C’est la plus belle connerie que j’ai jamais lu. Toi t’es jamais aller sur une exploitation agricole et t’as jamais gouté une poire de carrefour… L’innovation en agriculture elle n’a pas attendu les économistes, par contre pour la qualité ses théoriciens se retournent dans leur tombe. « Seuls les plus forts survivent, les autres font faillite » et là j’avoue que cette idée me séduit, car j’ai bon espoir que les plus forts seront les petits… Lire la suite »

the Must
the Must
23 février 2010 20 h 07 min

faut arréter un peu la avec toutes les subventions qu’obtiennent les paysans des le moindre pepin …..la secheresse toc une subvention ,la gréle encore une…. une tite tempéte allez encore l’état donc nous qui payons c bon quoi il y a pleins de petits commerces qui ferment justement parce qu’ils n’ont pas d’aide et qui sont ruinés

Humanos
Humanos
27 février 2010 13 h 34 min

@CQLONNP – 100 % ok avec ta vision qui me semble pleine et juste. je reprends l’échange passé avec le « ragoteur économique », faute de frappe, plutôt « radoteur ». Le discours du radoteur est, en effet, une litanie de croyances mentales issues de ses cours d’éco. Il y a quelque temps à la TV, deux intervenants étaient en face à face. Un trublion n’arrêtait pas d’élucubrer, pensant diffuser sa réalité universelle. En face de lui Jacques Attali que je ne connaissais, ni n’appréciait pas plus que ça. Devant la logorrhée du trublion, très calme, Attali a réagi à peu près comme ceci… Lire la suite »