Samuel Eto’o pète les plombs et frappe un journaliste

Alors que les journalistes camerounais avaient décidé de boycotter une conférence de presse des Lions Indomptables afin de protester suite à la décision du staff de l’équipe de n’accorder qu’un temps restreint à la presse lors des entraînements, le joueur Samuel Eto’o s’en est pris à l’un d’eux, lui assenant notamment un « coup de boule ».

Philippe Boney, reporter dans une radio privée de Yaoundé, est réputé pour avoir été souvent très critique envers l’attaquant vedette du Cameroun. Selon le médecin de l’hôpital central de Yaoundé où il a été évacué, le journaliste souffre de fractures à la main et de blessures aux lèvres. Il semblerait que si Eto’o est responsable des blessures aux lèvres, les fractures des mains sont liées à l’intervention violente des gardes du corps de la star.

Philippe Bony a indiqué qu’il allait porter plainte contre Samuel Eto’o. Outre cette agression, la chaîne de télévision privée STV a déploré la saisie de sa caméra.

Samuel Eto’o est malheureusement un coutumier des coups de sang. En 2005, déçu par sa dixième place au classement du ballon d’or France Football il avait tenu un discours insultant envers la France et les journalistes.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments