Scandale de la nomination de Julie Gayet à la villa Médicis ?

Aurélie Filippetti a nommé, en décembre, Julie Gayet pour composer le jury de la sélection 2014 de la Villa Médicis.

MAJ : suite au début de polémique, la Ministre de la culture a rejeté la nomination de Julie Gayet au jury de la Villa Médicis.
L’information provient de l’édition du Canard Enchaîné du mercredi 15 janvier, qui indique que la veille de Noël, la Ministre de la Culture Aurélie Filipetti a nommé par arrêté «une certaine Julie Gayet» parmi quatre personnalités du monde de la culture qui composeront le Jury 2014 de la Villa Médicis, institution artistique française située sur la colline du Pincio à Rome et dédiée à l’accueil en résidence pour une période donnée de jeunes artistes afin de développer leurs projets créatifs.
Sur la page officielle de la prestigieuse institution, son nom figure en effet au côté de l’artiste plasticienne Anne Marie Clairet, de la chorégraphe et danseuse étoile de l’Opéra de Paris Marie-Agnès Gillot ainsi que de la compositrice Lucia Ronchetti.
Le jury, qui compte sept membres au total, en comptant le directeur de l’institution et deux autres administrateurs de la villa, est chargé d’auditionner à Paris et de désigner les futurs pensionnaires de l’Académie de France à Rome, que les heureux élus intègreront en septembre.
Cette institution disposait en 2008 d’un budget de 7,7 Millions d’Euros.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

L’information ne fait pas l’unanimité sur les réseaux sociaux :

 

 

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
juice
juice
15 janvier 2014 1 h 29 min

Julie Gayet n’as pas les compétentes surtout

Gay
Gay
15 janvier 2014 2 h 07 min

Petite tapineuse surtout …

toby
toby
15 janvier 2014 10 h 55 min

C’est une honte.
HOLLANDE DEMISSION.
C’est gauche est pourri jusqu’à la moelle.

toby
toby
15 janvier 2014 10 h 56 min

Déjà en 2012 lorsqu’il arrive au pouvoir.
<>

Michael J. Fox
Michael J. Fox
15 janvier 2014 12 h 03 min

Le despotisme à son comble. Nommer quelqu’un avant même que nous sachions que cette personne est très proche du président.