Serge Charnay, à court de vivres, est toujours retranché en haut d’une grue

430908

Ce père en colère réclame un droit de visite pour son fils et est en haut d’une grue de 40 mètres depuis Vendredi matin.

Privé depuis deux ans de droit de visite pour son fils, à la suite d’une condamnation, cet ingénieur informaticien nantais de 42 ans n’a pas l’intention d’en redescendre tant qu’il n’obtiendra pas « la remise en cause de la décision de justice qui a détruit ma famille et nos vies ».

Serge Charnay a transmis un SMS à l’AFP, dans lequel il indique arriver à épuisement de ses vivres, mais selon ses dires, « la grève de la faim m’est imposée par le siège des policiers qui interdisent tout ravitaillement ». Malgré une proposition de réexamen de son dossier pour le 28 mars 2013, il a refusé vendredi de descendre de l’engin.

Un ami a fait le même geste sur une autre grue de Nantes en solidarité avec Serge Charmay avant de redescendre aujourd’hui vers 17 H.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
CESBRON Dominique
17 février 2013 11 h 59 min

Bravo Serge,je connais des papas qui se battent pour des raisons un peu similaires.Nous ne faisons pas d’enfants pour en etre séparés ou pour les voir de temps en temps.Je suis en procédure actuellement pour la garde de mes enfants et je comprend votre combat.Ne lachez rien ,vous n’etes pas seul.Que votre bataille nous soit utile.Je suis avec beaucoup d’interêt vôtre actualité.Dominique CESBRON .

steph
steph
17 février 2013 15 h 54 min

Il faudrait connaitre toutes l’histoire pour le comprendre, ou non.

insomny
insomny
17 février 2013 15 h 57 min

C’est dingue à quel point on s’en branle.
Merci d’arrêter de nous pourrir l’information avec de telles conneries.

Anonyme
Anonyme
17 février 2013 18 h 07 min

Si il gêne un chantier ou le propriétaire de la grue je ne comprends pas ce que les flics attendent pour le faire descendre par la force avec en prime la facture de l’intervention + facture du coup d’arrêt du chantier / jour + condamnation pénale.

Si il ne gêne personne il peut rester sa vie sur sa grue grand bien lui fasse.

Point Final
Point Final
17 février 2013 18 h 41 min

La grue ne sert à aucun chantier c’est une sort d’exposition permanente sur les docks nantais. Il ne gêne personne.

MisterProvoc
MisterProvoc
17 février 2013 22 h 12 min

Les orphelinats français sont pleins de trisomiques en mal de parents. Il a qu’a aller en choisir 1 ou 2, on s’en débarrassera sans problème.