Sextape à l’INSEP

Une étrange affaire de sextape à l’INSEP refait surface en ce moment, et embarasse l’Institut national du sport et de l’éducation physique, à moins de 100 jours des JO de Pékin.

Trois ans après les faits, la nageuse n’arrive pas à oublier. Une ex-pensionnaire de l’Insep (l’Institut national du sport et de l’éducation physique) a porté plainte le 26 mars contre deux autres sportifs, selon le Parisien. Motif : une vidéo filmée à son insu lors de ses ébats sexuels. Il y a trois ans, elle a eu une relation sexuelle avec un boxeur, également pensionnaire de l’Insep. Caché dans le placard, un complice karatéka avait enregistré la scène. Une vidéo de cinq minutes envoyée par mail à d’autres pensionnaires de l’Insep.

Quelques semaines après, la jeune femme apprend l’existence de la vidéo dans les pires des conditions. Lors de la Fête de la musique, trois jeunes hommes alcoolisés tentent de la faire chanter. Si elle leur accordait ses faveurs, ils promettaient de ne pas divulguer cette vidéo pourtant déjà visionnée par de nombreuses personnes.

Les deux jeunes hommes responsables de la vidéo ont été entendus par les enquêteurs de la 2e DPJ. A moins de 100 jours de Pékin, l’affaire embarrasse. Surtout que selon Le Parisien, les deux hommes seraient sélectionnés aux JO. Une information en partie fausse puisque le karaté n’est pas discipline olympique. L’enquête se poursuit.

Source : Jean Ayissi AFP.

=> Encore des petits cons qui n’avaient rien de mieux à faire…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments