Spot choc de Greenpeace contre Nestlé

Le géant alimentaire obligé de réagir

Greenpeace souhaitait dénoncer à travers ce spot l’utilisation d’huile de palme, entrant dans la composition de nombreux produits de la consommation courante (pâtes à tartiner, pâtes à tarte, biscuits apéritifs et chips, soupes, plats cuisinés, céréales, sauces…) mais aussi notamment plusieurs produits Nestlé, symbolisés ici par les fameuses barres chocolatées Kit-Kat.

Le problème de cette huile est qu’elle provient bien souvent de compagnies indonésiennes impliquées dans la déforestation, souvent illégale, ce qui précipite l’extinction des orang-outans et l’expulsion de populations locales. D’après Greenpeace, les plantations de palmiers à huile conduisent à une déforestation massive, l’équivalent d’un terrain de foot de forêt disparaissant toutes les 15 secondes.

Smart, filiale de Sinar Mas, est l’un des principaux producteurs d’huile de palme en Indonésie. L’Indonésie et la Malaisie fournissent  à eux seuls 80% de la production mondiale d’huile de palme. Déjà lâché par Unilever en décembre et par Kraft, c’est au tour de Nestlé, en réponse à cette attaque de Greenpeace, de mettre fin à sa collaboration avec le fournisseur, que Greenpeace accuse d’activités illégales. Nestlé lui aurait préféré un fournisseur aux pratiques plus responsables.

Voici le spot qui est parvenu, quelques heures seulement après sa diffusion, à faire plier Nestlé, en apparence sans doute sûrement, car rien n’empêchera le géant alimentaire de traiter avec des intermédiaires pour continuer son approvisionnement et ce, toujours au détriment des forêts tropicales :

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Redmond
Redmond
18 mars 2010 11 h 29 min

je regarde systématiqument les ingrédients des biscuits et autres produits alimentaires. Si je trouve Huile de Palme ou Huile d’origine végétale sans autre précision je n’achète pas. Ils détruisent les forêts primaires amazoniennes et Indonésiennes pour planter des palmiers de merde qui suppriment la biodiversité de la région.

Litalien
Litalien
18 mars 2010 13 h 01 min

En même temps c’est très difficile de trouver un produit sans huile végétale ou huile de palme, il y en a même dans certains produits bio de l’huile de palme. Entre la corruption et la soif de croissance, je pense que c foutu pour la forêt indonésienne… tant pis pour eux.

kresh
kresh
18 mars 2010 13 h 29 min

litalien dans un sens t’a raison de dire que la corruption et la soif de croissance entrainent le déclin de la forêt indonésienne. Par là où je suis pas d’accord c’est qu’il faut, je pense, se bouger au lieu de constater. Qui je suis pour dire ça ? personne car moi même, actuellement, je fais rien de significatif, j’étais même pas au courant pour les huiles végétales. Par contre je pense que c’est en étant responsable et en se renseignant qu’on peut changer quelque chose. Mine de rien, les grandes puissances ne sont pas grand chose si les consommateurs leur… Lire la suite »

anonyme
anonyme
18 mars 2010 20 h 47 min

ouai mais va dire a ton gamin kil fo pas acheter de kitkat a cause de la déforestation :s …si on est que 3 consommateurs sur des milliards c inutile, c’est bien le probleme

Alwin
Alwin
19 mars 2010 0 h 32 min

C’est bien là où tu fais erreur « anonyme ».

Le pouvoir du porte monnaie est bien plus fort que tu ne l’imagines. Chaque achat au supermarché est comme une croix sur un bulletin de vote.
Dernièrement des consommateurs ont fait plié WallMart, qui a cessé de vendre du lait produit avec des hormones de croissance synthétiques, juste sous la pression de leurs clients.

Il ne tient qu’à nous.
Achetez local, achetez bio, mangez mieux et participez à faire changer les choses.

Si vous êtes intéressés ce sujet, je vous recommande « Food Inc. »
C’est assez édifiant.

sahtileene
sahtileene
19 mars 2010 9 h 53 min

autre chose, litalien disais que certains produits bio contenaient de l’huile de palme. Il s’agit la plupart du temps des produits des rayons « bio » des grande surface : j’en ai vu a carrefour par exemple. Dire que le produit contient de l’huile de palme bio est une provocation, le croire est une ânerie. Les grandes surfaces font des efforts parce que le bio est devenu « in' » mais n’ont en aucun cas l’ethique du bio. Un magasin spécialisé vous proposera beaucoup de produits equitables, respectueux de la nature et du producteur, des produits sains, parce que le proprietaire ne fait pas… Lire la suite »

Litalien
Litalien
20 mars 2010 3 h 10 min

j’suis d’accord avec vous tous. Mais j’suis pessimiste et j’ai toutes les raisons de le rester :\ et aussi parce que je viens de lire « Tristes Tropiques »…

ric
ric
24 mars 2010 18 h 13 min

il aura fallu beaucoup de temps et d’audace a greenpeace.mais pour faire reculer nestlé ,chapeau bas citoyens.on devrait nous aussi avoir ce je ne sais quoi,qui petit a petit pourrait changer les choses.un feu rouge pour nestlé et un feu vert pour GREENPEACE.