Stephen Hawking nous explique comment fabriquer une machine à voyager dans le temps

Dans un article du Dailymail, le scientifique s’est confié longuement sans toutefois tomber dans un parallèle avec la machine d’H.G WELLS…


Après avoir fait part de ses réticences dans le Times d’entrer en contact avec les aliens, soulignant que la visite d’extraterrestres serait comparable à l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique, c’est dans le dailymail que Stephen Hawking offre sa théorie sur le voyage dans le temps !

Ce serait assez simple quand on le lit, il faudrait juste voyager 2000 fois plus vite de ce qui est actuellement possible, mais il serait impossible d’aller dans le passé, pour la simple et bonne raison que si c’était possible, toujours selon Hawking, et bien nous aurions eu la visite de visiteurs du futur !

Morceaux choisis (et traduits par mes soins) :

Il existe des tunnels en temps réel qui ne sont pas plus gros que quelques milliards de billions de milliardièmes de centimètre de diamètre. Bien trop petit pour qu’un homme puisse passer au travers, mais c’est là que la notion de «trou de ver» (wormhole) et de machines à voyager dans le temps interviennent. Certains scientifiques pensent qu’il est peut-être possible de s’emparer d’un trou de ver pour par la suite l’agrandir plusieurs billions (mille milliards) de fois, afin qu’un homme ou un vaisseau spatiale puisse y pénétrer.

C’est vraiment aussi simple que cela. Si nous voulons voyager dans le futur, nous avons juste besoin d’aller vite, très vite. Et je pense que la seule manière de le faire, c’est d’aller dans l’espace. Le véhicule habité le plus rapide de l’histoire était Apollo 10. Il avait atteint les 40,000 Km/h. Mais pour voyager dans le temps, nous devons aller deux mille fois plus vite, et pour cela, nous aurions besoin d’une navette beaucoup plus grosse, énorme. La navette devra être assez grande pour embarquer une énorme quantité de carburant, suffisamment assez pour accélérer jusqu’à la vitesse de la lumière. Pour arriver juste en dessous de la limite de la vitesse cosmique, il faudrait six ans à pleine puissance.

L’accélération initiale serait légère car la navette serait trop grosse et lourde. Mais progressivement, elle prendrait de la vitesse et serait capable de couvrir des distances importantes. En une semaine, elle pourrait atteindre les planètes lointaines de notre système solaire. Au bout de deux ans, la navette naviguerait à la moitié de la vitesse de la lumière et serait loin de notre système solaire. Deux ans plus tard, la navette atteindrait 90% de la vitesse de la lumière. A environ 48 billions (mille milliards) de kilomètres de la terre et quatre ans après le lancement, la navette commencera à voyager dans le temps (et l’espace donc). Pour chaque heure passé dans la navette, deux passeraient sur terre. Une situation similaire à un vaisseau qui orbiterai près d’un énorme trou noir.

Après encore deux ans à pleine puissance, la vitesse de la navette atteindrait 99% de la vitesse de la lumière. A cette vitesse, un jour à bord de la navette équivaudrait à une année passé sur terre. La navette serait alors bel et bien entrain de voyager dans le futur.

L’article du dailymail dans son intégralité (en anglais).

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
25 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Kem
Kem
5 mai 2010 0 h 36 min

si – le fait que la vitesse d’un objet change sa masse et de fait agrandi la courbure de l’espace-temps l’avoisinant de manière à le faire vivre un temps plus lent que celui de référence de la vitesse « zéro » – est un fait établis, vérifier si besoin est, par la prise en compte de nos satellites d’un décalage de leurs temps par rapport au notre. L’existence des trous de vers n’en reste pas moins plus que théorique à ce jour. Voir ce petit documentaire d’une demi heure qui explique plutôt bien la théorie de la relativité d’Einstein dans ses grandes… Lire la suite »

Litalien
Litalien
5 mai 2010 1 h 13 min

Les blablatages d’Hawking sont inversement proportionnelles à ses découvertes notoires en Astrophysique. Mais on peut pas lui reprocher de vouloir exister plus que les autres.
Et avant de cramer un vaisseau si rapide pour confirmer sa théorie (et se perdre dans une infinité de futur possible) j’espère qu’ils s’en serviront d’abord pour explorer de fond en comble notre petit système solaire .)

alphalead
alphalead
5 mai 2010 1 h 14 min

c ‘est relativement logique, mais après la pratique c’est autre chose .

polar
polar
5 mai 2010 1 h 29 min

La question est : est-ce que la navette pourra se reposer sur terre dans le futur?

Esteban
Esteban
5 mai 2010 1 h 29 min

A lire la bd UW1 ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Universal_War_One ) de Barjam qui traite du sujet.

Scandale
Scandale
5 mai 2010 2 h 17 min

oui mais on le fout où le convecteur temporel dans sa théorie ?

!!
!!
5 mai 2010 2 h 19 min

beh nous (mes potoset moi) on est tellement super intelligents qu’on avait trouvé ça tout seul (sans mr.hawking) pendant une soirée où on avaient 3gr a chaques oeil!!heeehehe

Cosmos
Cosmos
5 mai 2010 2 h 23 min

Il s’agit ni plus ni moins de vulgarisation.

La notion de  » trou de vers  » abordée est très vague. Par ailleurs, l’expérience avec la navette ne fait qu’imager ce qui est écrit dans la relativité d’Einstein.

Vulgairement , le temps est la quatrième dimension. Cette dimension est déformable. Plus un objet possède une vitesse proche de la vitesse de la lumière, plus le temps se contracte. ( Pour un observateur hors du référentiel de l’objet).

Pas de nouvelles scientifiques extraordinaires du côté de M.Hawking.

Seb
Seb
5 mai 2010 2 h 33 min

Esteban a raison. Lisez Universal War One, excellente bd de SF je confirme ! Cryozone de Barjam est également passionnant.

Achille24
Achille24
5 mai 2010 7 h 35 min

On fait tout un pâté pour ça alors que doc avec une peau de banane et une bouteille de coca à moitié pleine, il te fait même retourner dans le passé.

SamePlayerShootAgain
SamePlayerShootAgain
5 mai 2010 14 h 06 min

Moi pour voyager dans le passé, j’écoute la musique de l’époque où je veux retourner ! lol

Anonyme
Anonyme
5 mai 2010 14 h 16 min

on pourra aller dans le futur mais pas dans le passé, mais une fois parti dans le futur est ce que l’on pourra revenir dans le présent (donc en quelque sorte revenir dans le passé)

m’avez vous suivi ??!!

CO
CO
5 mai 2010 14 h 55 min

1 jour équivraudrait a 1 année sur terre. Trop beau ! J’veux faire comme Sangoku, m’entrainer dans la salle spéciale !

Constat à l'amiable
Constat à l'amiable
5 mai 2010 15 h 09 min

Étant donné que dans l’univers tout (planète, astres, galaxies, etc.) est en mouvement, à des vitesses « astronomiques » (haha), un voyage dans le temps est des plus improbable sans savoir où se trouvera (ou s’est trouvé) tout les composants de l’univers au moment de l’arrivée.
Ça risque de tourner (haha) court.

sispeo
sispeo
5 mai 2010 17 h 17 min

Non, mais qu’est ce qu’on peut lire comme betises…
Tout le monde sait, qu’on voyage dans le temps avec une Doloréane et rien d’autre…
Regardez la télé et arrêtez d’écouter des scientifiques !

Il Principe
Il Principe
5 mai 2010 18 h 11 min

dans le futur… on mettra nos poches de pantalon à l’envers… lool

Batcouille
Batcouille
5 mai 2010 18 h 23 min

A Il Principe

Mega loool ! J’ai vomi dans mes Corn Flakes quoi ! 😀

Scandale
Scandale
5 mai 2010 20 h 02 min

Merci à Kem pour ta vidéo sur la théorie de la relativité d’Einstein, elle m’a permis de mieux comprendre cette théorie et m’a parallèlement troué le cul.

Kem
Kem
5 mai 2010 20 h 33 min

de rien, c’est sur que comme pour moi, les néophytes doivent remettre pas mal de choses en question au niveau de leur vision de la vie à la découverte de tels effets.

!!
!!
5 mai 2010 22 h 52 min

@kem:tu parles du trouage de cul??(qui change ta vision de la vie à la découverte de tels effets)!!c’est bon ,je sors…!!

gtdi
gtdi
6 mai 2010 1 h 00 min

@ Anonyme:
en retournant sur terre on ne reviendra pas au passé puisque si la navette retourne a la terre a la vitesse de la lumière le temps a bord sera toujours 1heure pour 1année. Théorie est là un wait and see s’impose ( je crois que je serais déjà mort quand ce sera réalisé 😀 ).

Antal
Antal
6 mai 2010 13 h 32 min

La théorie est connue depuis bien longtemps, la pratique quant à elle n’est pas (encore ?) réalisable, limitée par nos moyens techniques et surtout financiers.

wimo
wimo
5 juin 2010 22 h 25 min

pour voyager dans le passer il faudrais d abord approcher
la vitesse de la lumiere puis la depasser il serait alors possible de voyager dans le passer

mohammed
mohammed
30 novembre 2013 12 h 47 min

possible!