Surveillance vidéo pour stationnement gênant

Une utilité nouvelle est trouvée aux caméras de surveillance

Initialement prévue pour renforcer la sécurité des personnes et des biens, la vidéo surveillance connaît un engouement des pouvoirs publics, qui ont de nouvelles idées d’application d’un réseau de caméras installé sur la voie publique. Ainsi la ville de Valenciennes l’utilise pour déceler les infractions au stationnement et verbaliser le contrevenant à distance.

13 millions d’euros, c’est la somme que le ministère de l’Intérieur a décidé d’investir pour équiper de 3.203 caméras 231 communes, 19 ensembles d’habitation et 19 établissements scolaires. Il accélère, avec le concours des communes, l’installation de nouvelles caméras de vidéo protection en contribuant à hauteur de près de 40% aux dépenses d’investissement.

Avec 620 caméras dédiées à la surveillance vidéo à la fin de l’année, la ville de Nice, administrée par Christian Estrosi, sera bientôt la commune la mieux équipée de France, devant Paris, qui dispose d’une caméra pour 2.000 habitants. Le contôleur général des prisons, où l’application fait recette, considère que « Le risque est fort de voir alors certaines zones vides de toute surveillance humaine ».

Une mise en garde qui pourrait désormais s’appliquer un peu partout sur le territoire, et non plus seulement dans les lieux de privation de liberté. Que fait la police ?

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
kresh
kresh
10 mars 2010 20 h 35 min

Big Bro’s watching you dude

hooligan
hooligan
12 mars 2010 20 h 38 min

Bande de batards. Tout ça pour se faire du fric. Moi je sors plus ma voiture du garage.