Un gérant d'entreprise clashe les banquiers sur RMC

Je pense que beaucoup de gens seront d’accord avec le coup de gueule de ce monsieur…


L’auditeur, Christophe, promoteur immobilier dans l’Essonne, appelle Jean-Jacques Bourdin de RMC et va faire passer toute sa colère lors de son passage radio :
[dailymotion x8nvtv]

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
AMaX
AMaX
8 avril 2009 4 h 31 min

Nissard ? Un commentaire ?

nissart
nissart
8 avril 2009 5 h 05 min

Oui, j’aime la crème blanche pénienne.

AMaX
AMaX
8 avril 2009 5 h 16 min

Toujours aussi concis Sir… 😀

nissart
nissart
8 avril 2009 5 h 32 min

J’oubliais de préciser que je savoure encore plus cette crème lorsqu’elle vient se heurter à la difformité de mon visage rongé par les paroles sans fond de la paire Sarkozy-Estrosi.
Que voulez-vous, c’est comme ça, j’aime le sperme de l’homme blanc.

AMaX
AMaX
8 avril 2009 6 h 58 min

Je m’avance sans doute, mais je pense que tu n’as nul besoin de préciser que tu es le roi des cibles cumshot de ce blog, d’où mon insistance à te faire ouvrir la bouche 😀

wanou
wanou
8 avril 2009 10 h 19 min

Déja posté

nico
nico
8 avril 2009 10 h 57 min

énorme! mais il a pas tord 🙂

kalas
kalas
8 avril 2009 12 h 30 min

Désolé si ça a déjà été posté, je ne m’en étais pas aperçu 🙂

AMaX
AMaX
8 avril 2009 13 h 01 min

@Kalas> Je ne l’avais pas entendu avant et je ne suis surement pas le seul. Donc merci pour ce reposte, ça fait plaisir d’entendre que certains gueulent contre le pouvoir en place.

Vengeur Masqué
Vengeur Masqué
8 avril 2009 13 h 03 min

Ca a déjà été posté ? A quelle adresse ?

kalas
kalas
8 avril 2009 13 h 10 min

Merci à EVO 🙂

Alt+f4
Alt+f4
8 avril 2009 19 h 47 min

très énervé mais il a très raison !!! bravo à christophe !!!

Slash.
Slash.
8 avril 2009 21 h 54 min

C’est vrai que le problème de la crise, c’est le manque de confiance… des banques avant tout. Mais il n’y a pas non plus que ça.