Un inédit de Rimbaud retrouvé

Le texte en prose, “le rêve de Bismarck”, est paru le 25 novembre 1870 dans Le Progès des Ardennes .

Alors âgé de 16 ans, Athur Rimbaud envoyait régulièrement des textes au quotidien ardennais. Le texte, d’une cinquantaine de lignes a été publié sous la signature de Jean Baudry. 

Il a été découvert en avril dernier par un cinéaste, Patrick Taliercio, qui a acheté des exemplaires du Progès des Ardennes dans un salon de vieux papiers.    

La découverte du texte à parfum patriotique anti-Bismarck découle d’une série d’événements abracadabrantesque. Dans un premier temps, M.Quinart, bouquiniste, patron d’Arches-Libris à Charleville-Mézières, ville natale de Rimbaud, “avait  acheté il y a deux ans un lot de vieux livres et de vieux journaux ardennais à  une vieille dame” qui voulait s’en débarrasser.

Parmi les vieux journaux, se trouvaient quatre numéros du Progrès des Ardennes. “C’est très rare, et tous ceux qui s’intéressent à Rimbaud savent qu’il y a travaillé”, dit François Quinart. Le bouquiniste parcourt les journaux, “en  cherchant le poème +Le Dormeur du Val+ qui aurait pu y être”, dit-il.  Pour rien.

Le bouquiniste fait alors des salons, des foires avec “les journaux sous plastique, dans la vitrine”. “Des milliers de personnes l’ont vu, ça  n’a intéressé personne”, dit-il.

Patrick Taliercio, qui tourne actuellement un film sur Rimbaud, est revenu voir M. Quinart deux jours plus tard, lui disant : vous avez vu  l’article, c’est du Rimbaud  !+”.

Nouveaux espoirs de découvertes
Interrogé par le Figaro, Jean-Jacques Lefrère, grand spécialiste du poète, a  confirmé la découverte. “C’est un beau texte métaphorique, très maîtrisé”,  dit-il, ajoutant que cette découverte “fait renaître l’espoir de retrouver, dans  d’autres exemplaires du journal, d’autres textes du poète”.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Raphaël Zacharie de Izarra
23 mai 2008 21 h 08 min

APRES VERIFICATIONS ET CONFIRMATION, L’INEDIT DE RIMBAUD ETAIT BIEN UN FAUX ! Un premier article suspect mais assez intriguant (reproduit ci-après) était apparu sur le NET à l’annonce de la découverte d’un texte inédit de Rimbaud : L’auteur d’un des coups montés les plus audacieux de ces dernières décennies s’est manifesté sous le nom d’emprunt “Jean Daube Rit” (presque anagramme douteux du pseudonyme adopté par le jeune Rimbaud lui-même “Jean Baudry”). De source indiscutable, l’imposture a été prouvée auprès d’un certain journaliste parisien collaborant à la rédaction d’une célèbre revue littéraire (et qui a préféré -on le comprend- garder l’anonymat).… Lire la suite »