Un inédit de Rimbaud retrouvé

Le texte en prose, « le rêve de Bismarck », est paru le 25 novembre 1870 dans Le Progès des Ardennes .

Alors âgé de 16 ans, Athur Rimbaud envoyait régulièrement des textes au quotidien ardennais. Le texte, d’une cinquantaine de lignes a été publié sous la signature de Jean Baudry. 

Il a été découvert en avril dernier par un cinéaste, Patrick Taliercio, qui a acheté des exemplaires du Progès des Ardennes dans un salon de vieux papiers.    

La découverte du texte à parfum patriotique anti-Bismarck découle d’une série d’événements abracadabrantesque. Dans un premier temps, M.Quinart, bouquiniste, patron d’Arches-Libris à Charleville-Mézières, ville natale de Rimbaud, « avait  acheté il y a deux ans un lot de vieux livres et de vieux journaux ardennais à  une vieille dame » qui voulait s’en débarrasser.

Parmi les vieux journaux, se trouvaient quatre numéros du Progrès des Ardennes. « C’est très rare, et tous ceux qui s’intéressent à Rimbaud savent qu’il y a travaillé », dit François Quinart. Le bouquiniste parcourt les journaux, « en  cherchant le poème +Le Dormeur du Val+ qui aurait pu y être », dit-il.  Pour rien.

Le bouquiniste fait alors des salons, des foires avec « les journaux sous plastique, dans la vitrine ». « Des milliers de personnes l’ont vu, ça  n’a intéressé personne », dit-il.

Patrick Taliercio, qui tourne actuellement un film sur Rimbaud, est revenu voir M. Quinart deux jours plus tard, lui disant : vous avez vu  l’article, c’est du Rimbaud  !+ ».

Nouveaux espoirs de découvertes
Interrogé par le Figaro, Jean-Jacques Lefrère, grand spécialiste du poète, a  confirmé la découverte. « C’est un beau texte métaphorique, très maîtrisé »,  dit-il, ajoutant que cette découverte « fait renaître l’espoir de retrouver, dans  d’autres exemplaires du journal, d’autres textes du poète ».

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Raphaël Zacharie de Izarra
23 mai 2008 21 h 08 min

APRES VERIFICATIONS ET CONFIRMATION, L’INEDIT DE RIMBAUD ETAIT BIEN UN FAUX ! Un premier article suspect mais assez intriguant (reproduit ci-après) était apparu sur le NET à l’annonce de la découverte d’un texte inédit de Rimbaud : L’auteur d’un des coups montés les plus audacieux de ces dernières décennies s’est manifesté sous le nom d’emprunt « Jean Daube Rit » (presque anagramme douteux du pseudonyme adopté par le jeune Rimbaud lui-même « Jean Baudry »). De source indiscutable, l’imposture a été prouvée auprès d’un certain journaliste parisien collaborant à la rédaction d’une célèbre revue littéraire (et qui a préféré -on le comprend- garder l’anonymat).… Lire la suite »