Un jour en France

Ce matin, j’ai dû prendre le RER (le train de banlieue en région parisienne pour ceux qui ne connaissent pas) assez tôt vers 7h45.

J’ai vu beaucoup de misère dans les yeux des gens. Mais la misère, c’est relatif, et puis ça n’est pas quantifiable.

Les moutons qui l’acceptent, eux, le sont.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments